Accueil | Actualités | Médias | BFMTV ne veut pas que LCI vienne troubler son monopole
Pub­lié le 1 septembre 2013 | Éti­quettes : , ,

BFMTV ne veut pas que LCI vienne troubler son monopole

Malgré ses bons résultats d’audience, BFMTV craint une arrivée de LCI sur la TNT gratuite.

C’est Alain Veill, le patron de NextRadioTV, qui a fait part mercredi de ses craintes. L'Assemblée nationale a adopté en juillet un amendement qui devrait permettre au CSA de donner son accord au passage d'une chaîne payante à la TNT gratuite. Celui-ci sera examiné par le Sénat dès son retour en octobre.

« Nous essaierons de convaincre les sénateurs de revenir sur cet amendement », a déclaré Alain Veill. Pour lui, « il n'y a pas place pour trois chaînes d'info gratuites en France : nous passerions d'un malade à trois moribonds ».

Malgré tout, BFMTV poursuit son ascension. Le chiffre d’affaires prévu pour cette année devrait être de 70 millions d’euros pour 14 millions de résultat – 10 l’année dernière. Sa part d’audience, elle, était de 2,2 % en juillet 2013 – contre 1,9% en juin et 1,8% en juillet 2012. Enfin, la chaîne va continuer son développement dans la 4G ainsi que dans les drones équipés de caméra.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.