Accueil | Actualités | Médias | BFMTV condamné pour avoir diffusé des photos de la tuerie de Chevaline
Pub­lié le 1 juin 2015 | Éti­quettes :

BFMTV condamné pour avoir diffusé des photos de la tuerie de Chevaline

Vendredi 29 mai BFMTV a été condamné pour avoir diffusé des photos de la tuerie de Chevaline.

Datant de septembre 2012, ce drame mystérieux avait vu une famille britannique d'origine irakienne ainsi qu'un cycliste tués par balle sur une petite route forestière de Haute-Savoie. À l'époque, BFMTV avait diffusé en exclusivité des photos, trois au total, montrant la famille avant le drame ainsi que les scènes du crime.

On pouvait y apercevoir la voiture des victimes et le corps du cycliste, Sylvain Mollier. C'est Dominique Rizet, journaliste Police/Justice de la chaîne, qui avait présenté ces clichés à l'antenne. Une plainte avait alors été déposée par les avocats de la famille de Sylvain Mollier.

Vendredi dernier, le tribunal correctionnel d'Annecy a reconnu Hervé Béroud, directeur de la rédaction de la chaîne, et Dominique Rizet coupables de recel de violation du secret de l'instruction. Les deux hommes ont été condamnés à des amendes de 10 000 euros chacun.

Ils ont cependant été relaxé des délits d’atteinte à l’intégrité d’un cadavre et de reproduction illicite d’une scène de crime.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux