Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Bettencourt : Marianne et Libé condamnés pour diffamation

5 septembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Bettencourt : Marianne et Libé condamnés pour diffamation

Bettencourt : Marianne et Libé condamnés pour diffamation

Bettencourt : Marianne et Libé condamnés pour diffamation

Accueil | Veille médias | Bettencourt : Marianne et Libé condamnés pour diffamation

5 septembre 2013

Accusés d’avoir diffamé, lors de l’affaire Bettencourt, l’ancien procureur de Nantes Philippe Courroye (photo), Marianne et Libération ont été condamnés pour diffamation, mardi 3 septembre, par le tribunal correctionnel de Lille.

Les deux jour­naux devront vers­er respec­tive­ment 8 000 et 10 000 euros de dom­mages et intérêts à M. Cour­roye et pub­li­er le juge­ment à leurs frais.

Du côté de Mar­i­anne, le directeur de la pub­li­ca­tion Mau­rice Szafran et le jour­nal­iste Lau­rent Neu­mann ont été con­damnés respec­tive­ment à une amende de 3 000 et 1 500 euros avec sur­sis, pour un arti­cle pub­lié en octo­bre 2011 dans l’heb­do­madaire. Con­cer­nant Libéra­tion, Nico­las Demor­and et le jour­nal­iste Renaud Lecadre ont été con­damnés respec­tive­ment à une amende de 1 500 euros avec sur­sis et 3 000 euros pour un arti­cle pub­lié en sep­tem­bre 2011 dans le quo­ti­di­en et sur son site internet.

« Ce délibéré mar­que la volon­té du tri­bunal de Lille de sanc­tion­ner de manière par­faite­ment claire le manque de pro­fes­sion­nal­isme de cer­tains jour­nal­istes, qui préféraient trem­per leur plume dans le vit­ri­ol plutôt que de relater la vérité », a déclaré Olivi­er Baratel­li, l’avocat de Philippe Courroye.

« M. Philippe Cour­roye voit son hon­neur de mag­is­trat rétabli, voit par ses pairs con­sacr­er le fait qu’il a mené des enquêtes prélim­i­naires sérieuses dans les affaires Bet­ten­court et c’est une grande sat­is­fac­tion après la cam­pagne de calom­nie qui avait été dis­til­lée à son égard », a‑t-il conclu.

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo Europe 1 via Youtube

Rediffusion estivale

Cet article gratuit vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € pour un article, 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Patrick Cohen

PORTRAIT — Patrick Cohen est né en août 1962 à Mon­treuil. Il est l’un des chefs d’orchestre de l’information. Se cam­ou­flant der­rière une neu­tral­ité de façade, Patrick Cohen s’est longtemps fait le chantre de la lib­erté d’expression tant qu’elle demeu­rait dans les lim­ites du poli­tique­ment correct.

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux sociaux.

Hervé Gattegno

PORTRAIT — Né le 28 juil­let 1964, Hervé Gat­teg­no a été rédac­teur en chef de l’édition française de Van­i­ty Fair jusqu’en 2016, puis est devenu directeur de la rédac­tion du JDD. Il est mar­ié et a trois enfants avec Anne-Cécile Sar­fati, rédac­trice en chef du mag­a­zine féminin Elle.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Sonia Dev­illers s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos ».