Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Bettencourt : Marianne et Libé condamnés pour diffamation
Publié le 

5 septembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Bettencourt : Marianne et Libé condamnés pour diffamation

Bettencourt : Marianne et Libé condamnés pour diffamation

Accusés d’avoir diffamé, lors de l’affaire Bettencourt, l’ancien procureur de Nantes Philippe Courroye (photo), Marianne et Libération ont été condamnés pour diffamation, mardi 3 septembre, par le tribunal correctionnel de Lille.

Les deux jour­naux devront vers­er respec­tive­ment 8 000 et 10 000 euros de dom­mages et intérêts à M. Cour­roye et pub­li­er le juge­ment à leurs frais.

Du côté de Mar­i­anne, le directeur de la pub­li­ca­tion Mau­rice Szafran et le jour­nal­iste Lau­rent Neu­mann ont été con­damnés respec­tive­ment à une amende de 3 000 et 1 500 euros avec sur­sis, pour un arti­cle pub­lié en octo­bre 2011 dans l’heb­do­madaire. Con­cer­nant Libéra­tion, Nico­las Demor­and et le jour­nal­iste Renaud Lecadre ont été con­damnés respec­tive­ment à une amende de 1 500 euros avec sur­sis et 3 000 euros pour un arti­cle pub­lié en sep­tem­bre 2011 dans le quo­ti­di­en et sur son site inter­net.

« Ce délibéré mar­que la volon­té du tri­bunal de Lille de sanc­tion­ner de manière par­faite­ment claire le manque de pro­fes­sion­nal­isme de cer­tains jour­nal­istes, qui préféraient trem­per leur plume dans le vit­ri­ol plutôt que de relater la vérité », a déclaré Olivi­er Baratel­li, l’avocat de Philippe Cour­roye.

« M. Philippe Cour­roye voit son hon­neur de mag­is­trat rétabli, voit par ses pairs con­sacr­er le fait qu’il a mené des enquêtes prélim­i­naires sérieuses dans les affaires Bet­ten­court et c’est une grande sat­is­fac­tion après la cam­pagne de calom­nie qui avait été dis­til­lée à son égard », a‑t-il con­clu.

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo Europe 1 via Youtube

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision