Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Axel Springer se désengage des médias

26 juillet 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Axel Springer se désengage des médias

Axel Springer se désengage des médias

26 juillet 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Vous allez lire un article gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien. Claude Chollet

Le groupe de presse allemand vend ses journaux régionaux et ses magazines afin de se recentrer sur le numérique.

Le groupe de presse alle­mand Axel Springer a annon­cé jeu­di qu’il allait ven­dre pour près d’un mil­liard d’euros de jour­naux et mag­a­zines en Alle­magne. Édi­teur du quo­ti­di­en le plus lu d’Europe, le tabloïd Bild, le groupe a mul­ti­plié ces derniers temps le rachat de sites inter­net et entend à présent se con­cen­tr­er sur cette activité.

Il vend ain­si le Berlin­er Mor­gen­post, le Ham­burg­er Abend­blatt, des jour­naux de petites annonces, cinq mag­a­zines télé et deux mag­a­zines féminins pour une valeur totale de 920 mil­lions d’euros au groupe d’édition Funke Medi­en­gruppe (ex Was Medi­en­gruppe) qui pub­lie déjà de nom­breux jour­naux régionaux et des mag­a­zines grand public.

Les deux groupes ont décidé de créer en par­al­lèle deux entre­pris­es pub­lic­i­taires et de dis­tri­b­u­tion, con­trôlées majori­taire­ment par Axel Springer. Les deux groupes se répar­tis­sent ain­si le marché selon une stratégie qual­i­fiée de « com­plé­men­taire » par la direc­tion de Axel Springer. Funke Medi­en­gruppe édit­era les jour­naux régionaux et mag­a­zines en ver­sion papi­er et numérique, tan­dis qu’Axel Springer se con­cen­tr­era sur Inter­net, ain­si que sur son titre phare, Bild.

La Bourse de Franc­fort a bien accueil­li cette trans­ac­tion puisque l’action d’Axel Springer a aug­men­té de 6,18% à l’annonce de la vente.

Crédit pho­to : cap­ture d’écran site www.axelspringer.de

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés