Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Attaque de Villeurbanne, des médias moins politiquement corrects qu’à leur habitude

6 septembre 2019

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Attaque de Villeurbanne, des médias moins politiquement corrects qu’à leur habitude

Attaque de Villeurbanne, des médias moins politiquement corrects qu’à leur habitude

Le samedi 31 août, un Afghan ayant obtenu l’asile en France, armé d’un couteau et d’une broche de barbecue (sic), a attaqué des passants au hasard dans la ville de Villeurbanne, près d’une station de métro. Cette attaque a provoqué la mort d’un jeune homme de 19 ans et blessé 8 autres personnes. Analyse non exhaustive du traitement médiatique de cette sordide histoire…

Le suspect : un “Afghan demandeur d’asile”

Chose assez rare pour la soulign­er, suite à cette attaque, les médias sem­blent nom­mer unanime­ment la sit­u­a­tion dans laque­lle se trou­ve le pré­sumé meur­tri­er. En effet, ce dernier est un “Afghan deman­deur d’asile”, ce que même Libéra­tion relate. La Croix, va jusqu’à utilis­er le terme de “migrant” dès le titre de son arti­cle.

Cela ne les empêche pas de rapi­de­ment accol­er le terme de “déséquili­bré” aux précé­dents, comme pour écarter toute ten­ta­tive de ratio­nal­i­sa­tion.

La question du motif religieux

La piste ter­ror­iste a, pour le moment, forte­ment été écartée. Cepen­dant, à l’écoute les pro­pos du Pro­cureur de la République, l’absence de lien avec la reli­gion dans cette attaque, appa­raît loin d’être cer­taine.

Plusieurs arti­cles rela­tent ses pro­pos, le Pro­cureur décrit le sus­pect comme étant dans un “état psy­cho­tique, avec un délire para­noïde à thé­ma­tiques mul­ti­ples dont celle du mys­ti­cisme et de la reli­gion”. Il aurait d’ailleurs men­tion­né aux enquê­teurs ”être musul­man et avoir enten­du des voix insul­ter Dieu et lui ordon­ner de tuer”.

Le Pro­grès évoque un témoin qui rap­porte avoir enten­du le sus­pect directe­ment faire référence à la reli­gion lors de son acte en dis­ant “Ils ne lisent pas le Coran”. Le Monde par­le “d’un acte déli­rant, ani­mé d’un mys­ti­cisme con­fus” pour qual­i­fi­er l’attaque. Déséquili­bré ou pas, atten­tat islamiste ou non, on est une fois de plus devant un cas où un pas­sage à l’acte sur un fond religieux est avéré, et de nou­veau, ce n’est pas le boud­dhisme que le déséquili­bré invoque.

Suite à l’attaque, le débat sur l’immigration s’invite

Ce “débat”, lancé par ce que cer­tains médias qual­i­fient d“extrême droite” pour s’interroger sur les liens entre immi­gra­tion incon­trôlée et ce genre d’incident, la majorité des médias l’évoquent par le biais de la réac­tion du maire de Villeur­banne, qui trou­ve “hon­teux” que de telles com­para­isons puis­sent être faites.

Attaque de Villeur­banne: le maire Jean-Paul Bret a jugé “hon­teuse” la réac­tion de l’ex­trême droite” (France 3), “Villeur­banne : le maire juge « hon­teuse » la réac­tion de l’ex­trême droite” (Le Figaro), “Attaque à Villeur­banne : le maire s’in­surge con­tre la réac­tion “hon­teuse” de l’ex­trême droite” (BFMTV), que d’originalité ! Heureuse­ment SaphirNews est là, pour évo­quer cette fois, “l’ab­jecte récupéra­tion de l’ex­trême droite” !

Il n’y a finale­ment qua­si­ment que L’Opinion pour évo­quer ce “débat” de manière bien plus neu­tre en présen­tant sim­ple­ment les argu­ments de part et d’autre. Tout comme Valeurs Actuelles.

Le HuffPost, Abdelkader et la mythologie grecque

C’est finale­ment Le Huff­Post qui se dis­tinguera le plus de ses petits cama­rades en faisant un arti­cle entier sur Abdelka­d­er, qui aurait fait face à l’assaillant et aurait calmé les esprits. Cette his­toire a aus­si été évo­quée par TF1 et reprise par LCI. Mais ici, Le Huff­Post fait dans un cer­tain lyrisme qui vaut le détour ! Voici la fin de l’article…

Patiem­ment, le con­duc­teur noue le dia­logue. Il l’enjoint à tomber les armes. Une fois l’homme maîtrisé, Abdelka­d­er doit faire face à une autre sit­u­a­tion : la foule qui cherche à “lynch­er” l’homme aux couteaux. En atten­dant la police, il essaie de con­tenir cette colère en affir­mant la supéri­or­ité de la jus­tice civile sur la jus­tice des Hommes. Abdelka­d­er sem­ble sor­ti tout droit de la mytholo­gie grecque.”

Rien que ça, Thémis, sors de ce corps !

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.