Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Arte : La « neutralité bienveillante » d’Elisabeth Quin

23 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Arte : La « neutralité bienveillante » d’Elisabeth Quin

Arte : La « neutralité bienveillante » d’Elisabeth Quin

23 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

Mardi 16 avril dernier, Élisabeth Quin avait invité le député Hervé Mariton, orateur du groupe UMP sur le Projet de Loi Taubira, dans son émission « 28 Minutes » (Arte), qui était consacrée au mariage homosexuel.

Le député de la Drôme, fer­vent opposant au Pro­jet de Loi sur l’ouverture du mariage, était cen­sé débat­tre du sujet avec Nico­las Gougain (porte-parole de l’association Inter LGBT) – c’est d’ailleurs ce qui est annon­cé sur le site de l’émission. Arrivé sur place, Hervé Mari­ton s’est finale­ment trou­vé face à qua­tre con­tra­dicteurs, seul con­tre tous à défendre ses positions.

Out­re Nico­las Gougain, il a trou­vé sur le plateau — ô sur­prise ! — la jour­nal­iste et mil­i­tante bien con­nue de la cause homo­sex­uelle, Car­o­line Fourest, mais aus­si Renaud Dély et Nadia Dam. Ces deux derniers, chroniqueurs de l’émission d’Élis­a­beth Quin, sont deux anciens jour­nal­istes de Libéra­tion, aujourd’hui respec­tive­ment au Nou­v­el Obs et sur Arte. Ils n’ont, sans sur­prise, fait preuve d’aucune neu­tral­ité jour­nal­is­tique sur le sujet, loin de là. Même chose pour la présen­ta­trice Élis­a­beth Quin — dont les engage­ments pro LGBT sont con­nus qui s’est pour­tant offusquée de la remar­que du député Mari­ton sur le déséquili­bre du plateau, en se tar­guant d’une « neu­tral­ité bien­veil­lante ». Le CSA (Con­seil Supérieur de l’Audiovisuel) en jugera, puisque le député Mari­ton a décidé de le saisir sur ce cas fla­grant d’isolement médiatique.

Si la vidéo n’est mal­heureuse­ment plus disponible sur le site de l’émission, on en trou­ve un extrait ici.

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo INA Diver­tisse­ment via Youtube (DR)

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés