Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Après Nice-Matin, Xavier Niel rachète France-Antilles

22 février 2020

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Après Nice-Matin, Xavier Niel rachète France-Antilles

Après Nice-Matin, Xavier Niel rachète France-Antilles

22 février 2020

Temps de lecture : < 1 minute

Qui a dit que la presse quotidienne régionale n’intéressait plus personne ? Jean-Michel Baylet s’est constitué un empire dans le sud-ouest, les démocrates-chrétiens progressistes de la famille Hutin règnent en Bretagne et une bonne partie de la Normandie. Après Nice-Matin, Xavier Niel s’implante Outre-Mer en annonçant son intérêt pour France-Antilles.

Mise en liquidation et puis non

Nous vous informions de la dis­pari­tion pro­gram­mée du seul quo­ti­di­en antil­lais présent en Mar­tinique, Guade­loupe et en Guyane. Les efforts d’une petite fille de Robert Her­sant avaient échoué à recueil­lir assez de fonds pro­pres privés pour relancer la société éditrice.

Et puis mir­a­cle, alors que les titres ont cessé de paraître depuis le 6 févri­er 2020, un repre­neur s’est annon­cé au man­dataire judi­ci­aire. Coucou, c’est Xavier Niel (voir : info­gra­phie sur Xavier Niel) , déjà action­naire du Monde et tout frais pro­prié­taire de Nice-Matin, con­tre la volon­té du per­son­nel tech­nique mais avec l’appui des journalistes.

Salariés en attente

Les 235 salariés s’attendaient à recevoir leur let­tre de licen­ciement qui ne vien­dra pas ou pas tout de suite, le temps que le tri­bunal de com­merce exam­ine l’offre de Niel (incon­nue à paru­tion). Deux choses sont cer­taines, d’une part Xavier Niel a les poches assez pro­fondes pour absorber une perte de 500K€ par mois pen­dant un cer­tain temps. D’autre part les offres d’hommes d’affaires « macron com­pat­i­bles » dans les médias se mul­ti­plient. Après Nice-Matin, Paris Nor­mandie, France Antilles qui sera le suiv­ant ? Xavier Niel s’intéresserait au groupe La Provence de Bernard Tapie, une bonne manière de s’installer dans le paysage médi­a­tique et poli­tique de la grande Côte d’Azur.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés