Accueil | Actualités | Médias | Antisémitisme : Bild diffuse le documentaire censuré par Arte
Pub­lié le 15 juin 2017 | Éti­quettes : ,

Antisémitisme : Bild diffuse le documentaire censuré par Arte

Il y a quelques jours, un documentaire avait été refusé de diffusion par Arte, vraisemblablement pour des raisons politiques. Réalisé par les allemands Joachim Schröder et Sophie Hafner, « Prédestinés et exclus - Antisémitisme en Europe » montrait notamment l'antisémitisme des populations musulmanes, ainsi que celui des ONG pro-palestiniennes.

De quoi fortement déplaire à la chaîne franco-allemande, qui aurait sans doute préféré qu'on y aborde, encore et toujours, l'antisémitisme de l'extrême-droite, même si celui-ci a quasiment disparu. Ainsi, la direction avait décidé de ne pas le diffuser, pour d’obscures et fallacieuses raisons de contrat. Si, en France, seuls quelques articles de presse et ont parlé, l'affaire a fait grand bruit outre-Rhin.

Mardi 13 juin, Julian Reichelt, directeur des rédactions du quotidien Bild, a décidé de proposer le documentaire en accès libre pendant 24 heures. « Notre responsabilité historique nous oblige à nous confronter à l'indicible que nous révèle ce documentaire. Pour que nous puissions tous savoir de quoi il en retourne », a-t-il expliqué. Et ce dernier d'ajouter que « depuis des semaines on discute de ce documentaire, produit avec l'argent des impôts, jusque dans les plus hautes sphères de la politique. Sans que les citoyens ne puissent le voir. Sans qu'ils puissent se faire un avis ».

En Allemagne, cette affaire a suscité un vif débat, et l'on suspecte fortement la direction d'Arte, notamment côté français, de refuser la diffusion pour des raisons idéologiques. Comme l'explique Bild, le quotidien le plus lu d'Allemagne, dans un article qui résume le documentaire, celui-ci montre de multiples facettes de l'antisémitisme, dont certaines « dérangent » : au Parlement européen, dans les ONG pro-palestiniennes, chez les musulmans, et même chez les journalistes.

De son côté, Arte a jugé l'action de Bild « déconcertante ». Bien que la chaîne ne voit officiellement « aucune objection à ce que le public se fasse sa propre idée sur le film », celle-ci a maintenu sa décision de ne pas le diffuser... Vous avez dit Tartuffe ?

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This