Accueil | Actualités | Médias | Al-Jazeera attaque les autorités égyptiennes en justice
Pub­lié le 18 septembre 2013 | Éti­quettes :

Al-Jazeera attaque les autorités égyptiennes en justice

La chaîne Al-Jazeera a annoncé jeudi dernier à Londres, par la voix de ses avocats, avoir lancé une procédure judiciaire contre les autorités égyptiennes devant les cours de justice internationales et l’ONU.

Motif ? « Harcèlement ». Depuis le renversement du président islamiste Mohamed Morsi et la couverture, jugée partiale, des manifestations de protestation, la chaîne qatarie se dit victime de persécution : menaces, ondes brouillées, journalistes mis en prison.

Selon Al-Jazeera, un « grand nombre » de ses journalistes ont en effet été placés en détention « sans motif, pour de faux motifs ou pour des raisons politiques ». Celle-ci a donc fait appel au cabinet de Carter-Ruck, spécialiste du droit international, pour attaquer les autorités égyptiennes. « Al-Jazeera ne peut tolérer cette situation », a communiqué la chaîne.

Crédit photo : capture d'écran site aljazeera.com/indepth/spotlight/egypt/

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This