Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Affaire Bolloré Vivendi Havas, à qui profite le crime ?

2 mai 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | not_global | Affaire Bolloré Vivendi Havas, à qui profite le crime ?

Affaire Bolloré Vivendi Havas, à qui profite le crime ?

Nous avons rendu compte le 24 avril 2018 de la mise en garde à vue de Vincent Bolloré, propriétaire d’Havas et de nombreux intérêts en Afrique, soupçonné d’avoir utilisé son agence pour favoriser ses affaires dans des concessions portuaires au Togo et en Guinée. Bolloré qui est aussi un homme de médias à travers Vivendi qui contrôle Canal+, et CNews.

Après 60 heures de garde à vue l’homme d’affaires a été mis en exa­m­en le 25 avril pour cor­rup­tion d’agent pub­lic étranger, com­plic­ité d’abus de con­fi­ance, faux et usage de faux. Il a été lais­sé en lib­erté sans con­trôle judi­ci­aire.

Les concurrents chinois

La présence de Bol­loré en Afrique est mas­sive et requiert de lourds investisse­ments : ports amé­nagés pour recevoir des maxi con­teneurs sous régime de la con­ces­sion. Sur le plan fer­rovi­aire Bol­loré rénove et con­stru­it la voie fer­rée Abid­jan-Oua­gadougou-Coto­nou, 1200 kms de voies à con­stru­ire, 1800 kms à rénover. Un pro­jet estimé autour de 3 mil­liards d’euros et blo­qué depuis 2016 par le Bénin. En mars 2018 Patrice Talon, Prési­dent du Bénin, a claire­ment indiqué sa préférence pour un pro­jet porté par les chi­nois.

En par­al­lèle GVA (Group Viven­di Africa) veut con­stru­ire un vaste réseau de fibre optique suiv­ant la voie fer­rée, appor­tant le haut débit à l’intérieur du con­ti­nent africain. Là aus­si les groupes chi­nois sont à l’affût. Dans le cadre du pro­jet de la route de la soie, la Chine veut arrimer le con­ti­nent à la route de la soie mar­itime par le biais des côtes soma­li­ennes mais aus­si par le canal de Suez. Et la poli­tique de non-ingérence dans les affaires intérieures ne déplaît pas aux africains.

Les Américains en embuscade

Barack Oba­ma avait annon­cé le 21 sep­tem­bre 2016 un nou­veau plan d’investissement de 9 mil­liards de dol­lars pour l’Afrique. Cette annonce avait été faite lors du Forum d’affaires Afrique États-Unis, à New York, en marge de l’assemblée générale de l’ONU. Il avait pré­cisé que les investisse­ments privés améri­cains en Afrique se mon­taient à 15 mil­liards de dol­lars pour les deux années précé­dant le Forum. Oba­ma s’était bien gardé de citer les mon­tants de l’USAID où la NSA et la CIA sont comme des pois­sons dans l’eau : 10 mil­liards de dol­lars par an sans oubli­er le plan Pow­er Africa d’électrification de l’Afrique sub­sa­hari­enne. Sans oubli­er non plus que les États-Unis dis­posent dans le con­ti­nent d’une soix­an­taine de bases, camps et autres instal­la­tions de défense.

Si la diplo­matie de Trump sem­ble plus dirigée vers l’Asie, l’Amérique latine ou le Moyen-Ori­ent, ce serait une erreur de croire que l’Afrique est délais­sée. Le 20 sep­tem­bre 2017 Trump rece­vait plusieurs chefs d’État africains à la Trump Tow­er. Par­mi ces derniers, le Prési­dent guinéen Alpha Condé. Celui là même que les juges soupçon­nent d’avoir été acheté par Havas pour favoris­er les affaires de Bol­loré dans son pays. Début mars 2018, le secré­taire d’État améri­cain de l’époque Rex Tiller­son, entre­pre­nait un voy­age d’une semaine vis­i­tant le Nigéria, le Tchad, le Kenya et l’Ethiopie.

Si Bol­loré chute en Afrique, les rem­plaçants sont tout trou­vés, Améri­cains et Chi­nois doivent se frot­ter les mains. Nous revien­drons sur l’impact médi­a­tique de cette arresta­tion et sur les con­séquences pos­si­bles pour les médias de Viven­di dont l’action a chuté de 6% en un jour avant de récupér­er ses pertes ensuite.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : première audience le 7 octobre 2020

Claude Chollet et l’Observatoire du journalisme (OJIM) ont été mis en examen par le procureur de la République à la demande de Monsieur Ramzi Khiroun, ancien chauffeur et garde du corps de DSK et maintenant porte-parole du groupe Lagardère. La mise en examen porte sur le délit d’injures publiques, susceptible d’une amende de 12.000 € et de dommages et intérêts supplémentaires. La première audience a lieu le 7 octobre. Pour nous aider à nous défendre et à nous développer, rejoignez nos donateurs.

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.