Cyril Hanouna

Télécharger en PDF

Dernière modification le 11/05/2016

Cyril Hanouna : la télé-poubelle comme là-bas, dis !

« Excessif en tout, dans ses blagues de salle de garde – déféquer dans les chaussures d’un chroniqueur ou tremper son anatomie la plus intime dans les gobelets le rendent hilare -, comme dans ses réactions face aux critiques, on le dépeint en animateur tyrannique menaçant ses détracteurs dans un sentiment de toute-puissance. Aujourd’hui, on le craint dans le PAF. « Tony Hanouna » (NDLR : en référence à Tony Montana, personnage de « Scarface »), « le caïd de la télévision », écrit-on sur lui dans la presse. » « Est-il vraiment si terrible ? » (Aujourd’hui en France, 26/03/2016)

« Revenu basané d’une semaine plage-tennis-poker dans un palace marocain, le bateleur Sentier chic habillé par Sandro et The Kooples a le triomphe modeste », « Hanouna, le rigolo qui a ringardisé Denisot », harissa.com, 30/06/2013

« Je gagne 25 000 euros par mois. Ça peut paraître beaucoup, mais par rapport à d’autres animateurs, c’est très peu. L’émission génère vraiment de la pub. À la fin du mois, il ne me reste pas grand-chose. Pourtant, rien d’extraordinaire : je joue au tennis, je ne pars qu’une fois par an en vacances et j’achète peu de fringues », « Cyril Hanouna, un cancre devenu culte », lejdd.fr, 30/11/2013

Incarnation de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les succès et les places dans le Paysage Audiovisuel Français (PAF) en tant que producteur, animateur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma. Né en septembre 1974 à Paris, il est le fils d’Ange Hanouna et d’Esther (née Sitruk), juifs tunisiens, arrivés en France en 1969. Son père est médecin généraliste aux Lilas (Seine-Saint-Denis) et sa mère gérante d’une boutique de vêtements à Vincennes. En parallèle de ses études, l’actrice Géraldine Nakache, invitée de « Touche pas à mon poste » en novembre 2012, a dévoilé une photographie de Cyril Hanouna, lorsqu’il était animateur d’une colonie à « Chalom Loisirs ». Il fut également vendeur de marrons place de la Bastille, employé de banque, vendeur de tissus en porte-à-porte… Religieusement, il se définit comme un juif « assez traditionaliste », omniprésent dans les galas de la communauté juive, mangeant casher mais ne faisant pas le shabbat.

Il est l’époux d’Émilie, rencontrée en 2003, ils sont les parents de Bianca et Lino.

Formation

Baccalauréat D (baccalauréat scientifique avec spécialité biologie).
DEUG en éco-gestion puis il intègre l’INTEC, école d’expertise comptable qu’il ne finit pas.

Parcours professionnel

Il a créé en 2010 la société de production « H2O productions ». Le groupe Bolloré y est actionnaire majoritaire avec 51 %, via la filiale Havas production, créée en 2009 par Yannick Bolloré. Leur production : « Touche pas à mon poste ! » ; « La Fausse émission » ; « Palmashow » ; « SHOW ! Le matin » ; « Est-ce que ça marche ? ».

En 2010, il est également cofondateur de la société « Click and Game Entertainment » qui a lancé le 23 août 2010 www.winizz.fr, « la 1ère chaîne de jeux TV sur Internet ».

Télévision

1997

Il débute comme stagiaire sur la chaîne Comédie ! Il écrit les textes des bandes-annonces, puis devient accessoiriste des « Robin des Bois ».

1999

Il coécrit avec Yves Azéroual la série TV « Sur la vie d’ma mère », diffusée sur France 2 pendant un an. « On a voulu mettre en lumière l’intégration réussie d’une famille juive avec son corollaire d’humour, d’exagérations bon enfant et de solidarité, explique Yves Azeroual. Et lever un coin de voile sur une France multiculturelle », « Comédie au Sentier », Le Monde, 18/01/1999.

2000 à 2002

Sur Comédie !, il est successivement coprésentateur des deuxième et troisième saisons de « La Grosse Émission ».

2001

Il anime le magazine de société « La pub, c’est ma grande passion » consacré aux publicités.

Septembre 2001 à juin 2002

Chroniqueur de l’émission « Les Enfants de la télé d’Arthur » sur TF1 aux côtés de Nicolas Deuil.

Été 2002

Il coprésente le magazine estival « Tous au club » en compagnie de Julie Raynaud sur France 2.

Mars 2003 à juin 2003

Il succède à Michaël Youn pour présenter l’émission « le Morning Live » sur M6.

Septembre à octobre 2003

Cyril Hanouna réintègre France 2 au sein de l’équipe de « Qu’est-ce qui se passe quand ? » présenté par Gaël Leforestier.

2004

Il présente l’émission quotidienne « La Vie est une fête » sur Comédie !.

2006

Il présente sur Direct 8, « Le Gros Direct », puis retourne dans le service public pour présenter « Hanouna Plage » en 2007 sur France 3. Chaque année de 2007 à 2009, il présente « Le Grand Bêtisier de l’année » sur France 3.

Février 2008 à avril 2010

Il anime « Pliés en 4 » sur France 4.

2008 à 2012

Il présente le Tennis Club durant les 15 jours des Internationaux de France de tennis.

Au Concours Eurovision de la chanson 2008, il annonce les points du jury français lors du décompte des points. En 2009 et 2010, il commente en direct les 54e et 55e Concours Eurovision de la chanson sur France 3 aux côtés de Julien Courbet (2009) et de Stéphane Bern (2010).

2009

Il présente avec Marijosé Alie les Trophées des Arts Afro Caribéens sur France 2

2009

Il anime « Quand la télé joue le jeu » et « Quand la télé se déguise » sur France 3. Le 6 avril 2009 : il présente l’émission « La Porte ouverte à toutes les fenêtres » sur France 4.

Décembre 2009

Il coanime sur France 2 un magazine du Téléthon avec Alessandra Sublet.

2010

Il commente le 55ème Concours Eurovision de la chanson 2010.

Mars à août 2010

Il présente sur France 3 « Fa Si La Chanter ».

Avril 2010

Il présente « Touche pas à mon poste ! » sur France 4.

Sur France 4 toujours, il anime ensuite la première soirée des « Victoires de la musique 2011 », des 16 février 2011 et 12 avril 2011. Il présente également sur cette chaîne des bêtisiers : « Ces animaux qui nous font rire » le 23 décembre 2011 et le 30 décembre 2011, « le bêtisier consacré aux enfants ».

Depuis mai 2012

Son émission « Touche pas à mon poste ! » est transférée sur la nouvelle chaîne D8 avec ses chroniqueurs habituels : Thierry Moreau, Jean-Michel Maire, Enora Malagré, Jean-Luc Lemoine, Christophe Carrière. Certains chroniqueurs ne le suivent pas tandis que d’autres comme Gérard Louvin, Élise Chassaing, Alexia Laroche-Joubert, Valérie Benaïm, Philippe Vandel, Nicolas Rey, Fabien Lecoeuvre, Raphaël Yem rejoignent l’équipe.

Novembre 2012 à février 2013

Il présente la Saison 9 de « Nouvelle Star » sur D8.

8 décembre 2012

Il coanime avec Enora Malagré sur D17 la soirée spéciale Virgin Radio Fans, qui récompense chaque meilleur fan de chanteurs.

Mars 2015

Il annonce sa candidature à la présidence de France Télévisions. En avril, il annonce en direct lors de l’émission Touche pas à mon poste que sa candidature n’a pas été retenue par le CSA.

Février 2016

Le Canard enchaîné révèle qu’une plainte a été déposée par le chroniqueur Julien Cazarre contre Cyril Hanouna et sa chroniqueuse Enora Malagré pour « menaces de violences physiques » et « appels malveillants ». La semaine suivante, un autre journaliste témoigne des menaces de « Tony Hanouna ».

Radio

Février 2002 : il devient coauteur du « Le Qui’s qui ? » inspiré du Who’s Who et pour lequel il collabore avec l’équipe du 6H-9H de NRJ. Il fait ses débuts à la radio dans l’émission « Planet Arthur » où il est coanimateur d’Arthur aux côtés de Manu Levy et Valérie Bénaïm pendant six mois.

2005 : Présentateur sur la radio Rire et Chansons, d’abord à l’antenne le week-end avant d’en devenir le présentateur vedette.

2006 : il présente le jeu familial « La Bonne Touche » aux côtés de Jean-Pierre Foucault sur RTL. Le 8 juin 2011, il est remercié par RTL.

Août 2011 à septembre 2013 : il anime la matinale de Virgin Radio intitulée « Hanouna le matin » entre 6 h et 9 h aux côtés d’Enora Malagré et Fabien Delettres.

Depuis septembre 2013 : il présente l’émission « Les pieds dans le plat » de 10 h 30 à 12 h 30 avec certains chroniqueurs de « Touche pas à mon poste ! » (Valérie Bénaïm, Jean-Luc Lemoine et Jérémy Ferrari) ainsi que Pierre Bellemare et Laurent Guimier sur Europe 1.

Théâtre et cinéma

2004 : il se produit sur les planches du théâtre Trévise de Paris pour un one-man-show, intitulé, « Cyril Hanouna est une ordure ». La mise en scène est signée par Julie Raynaud (de La Grosse Émission), avec qui il a coécrit les sketches. Par la suite, il joue dans « Les Prolongations » de janvier à février 2005. En 2006, il présente toujours son one-man show « Hanouna est une ordure ».

Il fait partie du casting de La Vérité si je mens ! 3 sorti en février 2012. Il y tient le rôle de Hervé Cockpit.

Parcours militant

2012 : il soutient le candidat Hollande « pour ses petites réformes, le mariage gay, tout ça », « Hanouna, le rigolo qui a ringardisé Denisot », harissa.com, 30/06/2013

Octobre 2015 : il appelle en direct le Premier ministre, Manuel Valls, pour lui proposer un déjeuner avec son chroniqueur Matthieu Delormeau. Manuel Valls a accepté l’invitation mais pour un déjeuner avec Cyril Hanouna. À noter : l’un des chroniqueurs, dénommé Gilles Verdez, est le co-auteur d’une biographie très favorable du Premier ministre Le conquistador. Manuel Valls, les secrets d’un destin (PDF).

Ce qu’il gagne

« Dans son dernier numéro, Voici revient sur la polémique et précise que le présentateur de TPMP gagne en réalité bien plus. Cyril Hanouna gagnerait 115 000 euros par mois, et non 25 000 euros. Le magazine précise que l’animateur se serait contenté dans l’entretien de donner uniquement son salaire de Touche Pas à Mon Poste qui s’élèverait à 25 000€/mois. Voici précise qu’il gagne par saison près de 60 000 euros pour les primes de la Nouvelle Star. D’après les informations du magazine, il obtiendrait également 25 000€/mois pour sa prestation sur Europe 1 tous les matins. TPMP lui rapporte également beaucoup d’argent puisque Cyril Hanouna en est le producteur via sa société H2O. Cette dernière facturerait à D8 près de 40 000€ par jour pour l’émission qui est diffusée du lundi au vendredi dès 18h30. Le magazine estime qu’en rajoutant les autres programmes produits par cette société, Voici estime qu’il gagne environ 720 000€ par an. En faisant un rapide calcul, Cyril Hanouna obtiendrait près de 1.4 million d’euros par an, soit aux alentours de 115 000 € par mois. » « TPMP : Cyril Hanouna aurait menti sur son salaire, il toucherait 4 fois plus », 24matins.fr, 15/12/2013

En janvier 2013, il déclarait au quotidien Le Parisien – Aujourd’hui en France : « Par mois, tout compris, je gagne très bien ma vie : 15 000 € net. Sur D8, j’ai le même cachet que certains chroniqueurs autour de la table. Pour « Nouvelle Star », je touche 60 000 € brut pour l’ensemble des émissions. Je ne suis pas parti sur D8 pour l’argent. Je pense que j’aurais gagné plus sur France Télévisions. Sur RTL, pour « la Bonne Touche », je touchais 15 000 € par mois pour cinq jours, une heure par jour. C’était très bien payé. »

Par ailleurs, il n’est jamais indiqué qu’il est un collaborateur, comme beaucoup d’autres personnalités, de l’agence Ritter Consulting spécialisée dans le « Celebrity Marketing » mettant à la disposition des entreprises leur « vaste carnet d’adresse pour toutes vos actions de communications ou de relations publiques, vous garantissant un contact direct et fiable avec les VIP’s ».

En 2016, le site BFM Business indique que Cyril Hanouna a « signé 50 millions d’euros par an sur cinq ans, soit au total 250 millions d’euros » avec sa chaîne D8. Le président du conseil de surveillance de Vivendi et de Canal+, Vincent Bolloré, a personnellement négocié ce nouveau contrat. L’ancien contrat entre D8 et la société de Cyril Hanouna, conclu en 2012, était 19 millions d’euros par an.

Le chiffre d’affaires de sa société, H20 Productions, a été multiplié par 10 en 5 ans, passant de 4,8 M€ à 50 M€ en2016 après le contrat signé avec Canal +. Vivendi, propriétaire de Canal +, détient 26 % du capital de Banijay, qui dispose de 92 % des parts de H20. « Redoutable en affaires Un succès fulgurant » (Aujourd’hui en France, 26/03/2016).

Publications

Cinéma
  • 2007 : Les princes de la nuit de Patrick Levy
  • 2012 : La Vérité si je mens ! 3 de Thomas Gilou
DVD
  • Les plus grands délires de Cyril Hanouna à la télé ! – février 2006
  • Mais qui a tué Palma Rose ? – 2003 et 2006
Livres

Les peopleries : 300 potins de vos stars préférées ! – juin 2000

Télévision

2012 : Soda sur W9 = un amoureux de la mère de Slim

Collaborations

Depuis 2014 : Parrain de l’association communautaire Beya’had («Ensemble » en hébreu) venant en aide aux enfants handicapés (lien). Pour son président, Levi Bronfman, « Beya’had est une organisation qui s’est donné pour but de ramener et de rattacher à notre communauté des enfants et des familles entières qui se retrouvent oubliés, incompris et parfois rejetés de par leur “différence”. Ce sont les enfants handicapés de notre communauté ! » (source).

Décembre 2013 : Participant à l’appel national de la Tsédaka à la grande soirée de la solidarité organisée par le Fond Social Juif Unifié.

Décembre 2013 : Invité lors de la soirée annuelle de la Fédération Internationale des Droits de l’homme (FIDH) pour fêter le 65ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme à l’Hôtel de Ville de Paris.

Février 2013 : Maître de cérémonie lors du 13ème gala annuel organisé par l’association Meir Panim. Méïr Panim « est la plus grande ONG de bienfaisance en Israël aujourd’hui. » Dans sa charte, Meir Panim indique travailler « à l’unification du peuple israélien dans toute sa diversité, pour accomplir la charité, prendre soin de son prochain et travailler ensemble » et aider « les pauvres d’Israël et des autres nations en accord avec la tradition juive. »

Novembre 2012 : Participant à la soirée de la campagne nationale pour la Tsédaka organisée par le Fond Social Juif Unifié.

Juin 2012 : Présentateur du gala « Festival de la Diversité et de la solidarité »

Novembre 2011 : Signataire de l’appel lancé par SOS Racisme « Attachés à la démocratie, à la laïcité et au vivre ensemble, nous disons «non» aux intégrismes religieux ».

Juin 2010 : Participant à la soirée humour organisée par la Fondation France Israël et Hassadah France. Il demande sur le ton de l’humour à Valérie Damidot, présente sur scène, de « feujiser » (Feuj est le verlan de Juif) son émission « D&CO : Une semaine pour tout changer » en mettant des « mezouzah » dans les maisons, avant de déclarer être « l’animateur le plus feuj de la télévision » et d’avoir « envie de feujéiser la télévision. »

Novembre 2010 : Animateur de la « Grande soirée de la Tsédaka » avec Stéphane Bern organisé par le Fond Social Juif Unifié.

2007 et 2008 : Animateur de la soirée « Rire contre le racisme » organisée par SOS Racisme et l’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France): « Mon message à moi c’est ensemble contre les c… ! C’est envers ce type de personnes que suis raciste. » (Direct Matin, 14/03/2007). Cette cérémonie a été diffusée par France 4 car « l’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) et SOS Racisme défendent des principes et des combats que la chaîne souhaite promouvoir et soutenir », Bilan de la société France 4 année 2008 par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA)

2007 : Participant à la soirée de la campagne nationale pour la Tsédaka organisée par le Fond Social Juif Unifié.

Parrain de la campagne de l’Appel national pour la Tsédaka.

Il produit et anime depuis 2008 avec sa société de production, H2O, et la chaîne France 4, le gala de l’association féministe Ni putes ni soumises « car c’est une cause qui lui tient à cœur ».

Il l’a dit

« Je suis animateur et producteur de Touche pas à mon poste mais D8 a fait une bonne affaire. Pour 40 000 euros, elle a une émission qu’elle peut rediffuser plusieurs fois par jour sans rien payer en plus. Je gagne 25 000 euros par mois. Ça peut paraître beaucoup, mais par rapport à d’autres animateurs, c’est très peu. L’émission génère vraiment de la pub. À la fin du mois, il ne me reste pas grand-chose. Pourtant, rien d’extraordinaire : je joue au tennis, je ne pars qu’une fois par an en vacances et j’achète peu de fringues. Mon seul caprice, c’est les voitures. Le reste part dans les impôts, l’appartement près d’Europe 1 où j’ai une quotidienne et les nounous », « Cyril Hanouna, un cancre devenu culte », lejdd.fr, 30/11/2013

« Les Inrockuptibles m’ont tapé dessus. C’est normal : j’incarne ce qui est populaire. Le pire serait qu’on dise que je suis à la mode. Là, on est sûr de finir ringard. J’accepte la critique », Ibid.

« Je suis plutôt pour [mariage homo]. J’ai beaucoup d’amis homos qui ont adopté des enfants et avec qui cela se passe très bien », « Cyril Hanouna : « J’ai mis du temps à m’imposer », leparisien.fr, 22/01/2013

« Je suis assez traditionaliste. Je fais les grandes fêtes comme le Kippour, mais je ne fais pas le shabbat. J’allume la lumière le vendredi, le samedi, si j’ai des émissions à faire, je les fais le soir. Je ne vais pas très souvent à la synagogue, une ou deux fois par an. Dans toutes les religions, les fêtes c’est surtout un moment pour se réunir en famille. (…) Les enfants sont petits, ils ne mangent pas casher comme moi », Ibid.

« J’en ai ras le cul des gens qui parlent de télé trop sérieusement. Je voulais vraiment que  » Touche pas à mon poste  » soit un divertissement où on parle de télé comme peuvent le faire les téléspectateurs entre eux », résume Hanouna, visant la dérive intello-chiante d’un théoricien abscons nommé… Jean-Marc Morandini », « Hanouna, le rigolo qui a ringardisé Denisot », Marianne.net, 30/06/2013

« Chaque fois, je m’attends à trouver un chiffre pourri, et si je perds 20 000 téléspectateurs, je panique », « Cyril Hanouna. Ce matin, un lapin… », libération.fr, 21/06/2012

Sa nébuleuse

Chalom loisirs : Cette association est membre de la « Fédération de vacances juives », créée en 1992, regroupant le Fonds social juif unifié (FSJU), L’œuvre de Protection des Enfants Juifs -Baron Edmond de Rothschild (OPEJ), le CCVL, le Département Éducatif de la Jeunesse Juive (DEJJ), les Éclaireuses Éclaireurs Israélites de France (EEIF), l’ Œuvre de secours aux enfants (OSE) et YANIV. Ses objectifs sont « d’assurer les relations de partenariat entre les diverses associations de vacances et les mouvements de jeunesse ou de valoriser l’éducation juive non formelle » (Guide des associations de jeunesse du Fonds social juif unifié).

Le Fond Social Juif Unifié a quant à lui été créé en 1950. Son objectif « est de reconstruire la communauté juive de France dévastée après la Shoah. Il se présente comme un regroupement d’associations. Il est alors présidé par Guy de Rothschild. Soixante et un ans plus tard, le Fonds Social Juif Unifié (FSJU) est la colonne vertébrale de la communauté juive de France avec 300 associations adhérentes. Il a soutenu en 2010, par ses services et subventions, 350 programmes associatifs dans les domaines de la solidarité et de l’identité. (…) Reconnu d’utilité publique, le Fonds Social Juif Unifié est l’interlocuteur des pouvoirs publics et des collectivités territoriales, représentant les associations juives dans les domaines du social, de la culture, de l’enseignement et de la jeunesse. » Le Fonds Social Juif Unifié « a pour mission de permettre à la communauté juive, dans sa richesse et sa diversité, de vivre son judaïsme dans la société française. La réalisation de cet objectif passe par une vie associative, dynamique, ouverte sur la cité, et qui concourt au resserrement des liens avec Israël. »

Union des étudiants juifs de France (UEJF) : Cette association « n’a de cesse de soutenir et de représenter les jeunes Juifs à la fois en tant qu’étudiants, citoyens, dépositaires de la Mémoire de la Shoah et engagés pour la paix aux côtés d’Israël ».

SOS Racisme : Cette association antiraciste est née en 1984, chapeautée par l’Union des étudiants juifs de Franche (UEJF). « Bâtir la République métissée n’est donc pas un « loisir ». Construire la République métissée, c’est comprendre qu’il existe un combat fondamental qui rend tous les autres possibles : le combat antiraciste. Ce combat nous le remporterons car nous sommes forts de notre dynamisme, de notre énergie, de nos convictions. Et pour les faire vivre, nous savons que nous pouvons compter sur l’énorme potentiel de fraternité que renferme la jeunesse “black-blanc-beur” ».

Ils ont dit

« L’émission quotidienne et hebdomadaire animée par Cyril Hanouna et dédiée aux nouveaux talents, “Pliés en 4”, est le reflet de la rue française : métissée, riche et haute en couleur », « Rapport 2008 : La diversité dans les médias » du Club Averroes

« Dans le milieu de la télévision, où les places sont rares, Cyril a su évoluer en respectant les anciens et en leur demandant des conseils. Dans son livre, Les 500 émissions mythiques de la télévision française dans lequel il a égratigné sans concession de nombreuses personnalités de la télévision, Michel Drucker ne manque pas d’éloge à l’égard de l’animateur de Touche pas à mon poste : “Cyril Hanouna est sympathique, il a un talent fou. Du côté des animateurs, c’est l’un des plus prometteurs”. Aujourd’hui, Michel Drucker explique que Cyril Hanouna l’appelle pour lui demander son avis dans ses choix stratégiques », « Fan de Michel Drucker, Patrick Sébastien et Nagui », linternaute.com, 02/05/2013

« Tous, on s’est inspirés de différents animateurs, explique le touche-à-tout. Moi c’était Philippe Bouvard. Lui, Cyril, je crois qu’il y a un peu de Dechavanne, un peu de Nagui. Sur la notion de bande, il m’a dit qu’il s’était un peu aussi inspiré, et j’espère que je ne trahis pas ses propos, d’On a tout essayé, à une époque», « Ce que pense vraiment Laurent Ruquier de Cyril Hanouna », Gala.fr, 20/12/2013

« (Je ne lui trouve) aucun talent, aucun. […] Si il y a des gens que ça fait rire, pourquoi pas. Vous savez il faut de tout pour faire un monde, il faut de tout pour faire des radios et des télévisions. Il ne faut pas que des gens qui soient pétris, comme nous, de culture classique. Il faut des amuseurs… et l’amuseur, il a des gros sabots, et il ne fait pas dans le raffiné. » Philippe Bouvard, Le Figaro TV, septembre 2013.

« Excessif en tout, dans ses blagues de salle de garde – déféquer dans les chaussures d’un chroniqueur ou tremper son anatomie la plus intime dans les gobelets le rendent hilare -, comme dans ses réactions face aux critiques, on le dépeint en animateur tyrannique menaçant ses détracteurs dans un sentiment de toute-puissance. Aujourd’hui, on le craint dans le PAF. « Tony Hanouna » (NDLR : en référence à Tony Montana, personnage de « Scarface »), « le caïd de la télévision », écrit-on sur lui dans la presse. » « Est-il vraiment si terrible ? » (Aujourd’hui en France, 26/03/2016)

Crédit photo : DR

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer ! Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication.
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait.
En donnant 200 euros vous financez un dossier.
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.
Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.