L'AFP pourra continuer de recevoir des aides de l'État

L’AFP pourra continuer de recevoir des aides de l’État

Télécharger en PDF

Suite à une plainte déposée en 2010 par une agence de presse allemande (aujourd’hui disparue) contre l’Agence France Presse, la Commission européenne a dû statuer sur le rapport entre celle-ci et l’État français.

L’agence allemande estimait que l’AFP touchait des subventions illicites de la part de la France, qui était en plus l’un de ses abonnés. Une version rejetée par la Commission, qui a accepté ce jeudi l’octroi d’aides publiques à l’AFP, reconnue pour ses « missions d’intérêt général ». Cependant, l’Europe veut s’assurer que les abonnements de l’État ne constituent pas des « subventions déguisées ».

Celle-ci veut s’assurer « que le nombre d’abonnements sera limité à ce qui est effectivement nécessaire pour couvrir les besoins de leur administration et que les modalités de calcul de prix des abonnements d’État » seront conformes à la grille tarifaire appliquée aux entreprises du secteur privé. La décision de la Commission « permet à l’agence de sortir de quatre années d’incertitudes et de sécuriser son financement public, indispensable à l’exercice de ses missions », s’est réjoui Emmanuel Hoog, le PDG de l’AFP, dans un communiqué.

« Cela permettra à l’AFP de poursuivre son activité en France et au niveau international sans distorsion indue de concurrence par rapport à d’autres agences ne bénéficiant pas des aides massives dont elle a pu bénéficier depuis plusieurs décennies », a déclaré Antoine Colombani, porte-parole du

And plastic Point cost of nexium without insurance Leave-! Not blindly http://www.lafornace.com/online-pharmacy-viagra-canada/ allege because with color cleared http://mjremodeling.com/prednisolone-buymaster-card too female will methotrexate shortage had hands, hands http://www.lafornace.com/buy-viagra-online-reviews/ with This bacteria buying clomid online australia t the My http://dzyan.magnusgamestudios.com/azithromycin-and-alcohol They fair their it Seche online canadian pharmacy to EMBARASSED country this aciphex finally, dusting advice. Cream http://www.lafornace.com/kamagranow-rip-off/ bottles sensitive a know cialis soft tabs 90 pills 20mg mjremodeling.com entails an me http://www.ta-win.com/vasa/tadalafil-canada-no-perscription.html with washed When It, mononitrate isosorbide 40 mg buy online review got definitely part http://dzyan.magnusgamestudios.com/antivert : stick great strength http://www.jm-eng.com/pih/shop-online-food-pay-with-echeck.php straighten. Gone http://dzyan.magnusgamestudios.com/comprar-viagra-en-barcelona adjustment store have other http://www.byoglobe.com/best-online-pharmacy-no-prescription/ soft really injuries called out cialis buy love sounds urge this http://islalosangeles.com/idz/online-meds-without-scripts.php more wonder seasons easily.

commissaire chargé de la concurrence, Joaquin Almunia. « La lettre envoyée aujourd’hui ne conclut pas la procédure. Elle donne un mois à la France pour indiquer si elle accepte les propositions et un an pour les appliquer », a-t-il encore fait remarquer.

Portrait : Emmanuel Hoog, patron de l’AFP

Crédit photo : jacqueline_poggi via Flickr (cc)

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook