L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Vincent Bolloré se passerait bien de Canal+, boulet du groupe

23 avril 2016

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Vincent Bolloré se passerait bien de Canal+, boulet du groupe

Vincent Bolloré se passerait bien de Canal+, boulet du groupe

23 avril 2016

Temps de lecture : < 1 minute

Lors d’une présentation de deux heures à l’Assemblée générale de Vivendi, Vincent Bolloré a menacé de fermer Canal+ si le groupe ne réagissait pas face aux pertes qui s’accumulent.

D’après Stéphane Rous­sel, directeur général de Viven­di (pro­prié­taire du groupe Canal), Canal est (encore) dans le rouge. En effet, la chaîne cryp­tée pour­rait accuser un déficit de « 400 mil­lions d’eu­ros en 2016 », qui viendrait s’a­jouter aux 264 mil­lions d’eu­ros déjà per­dus en 2015. « Il y a un moment où il fau­dra arrêter le robi­net. Viven­di ne pour­ra pas apporter de l’ar­gent indéfin­i­ment à Canal », a prévenu Vin­cent Bolloré.

Avec un nom­bre d’abon­nés en chute libre et un endet­te­ment qui dépasse le mil­liard d’eu­ros, la chaîne cryp­tée va devoir céder aux réduc­tions budgé­taires insuf­flées par la direc­tion, au risque de dis­paraître. Car Bol­loré n’y est pas opposé. Celui-ci a jugé « pos­si­ble » un groupe Canal com­posé unique­ment de Canal­Sat, des chaînes gra­tu­ites D8, D17 et i>Télé, de Stu­dio Canal ain­si que de la fil­iale inter­na­tionale Canal+ Over­seas.

La chaîne Canal est en effet, d’après la direc­tion, la seule chaîne, avec i>Télé, à faire tâche dans le groupe au niveau de la rentabil­ité. « Cer­tains dis­ent que je suis la cause des pertes de Canal+. J’en suis la con­séquence, et peut-être la solu­tion », a scan­dé Bol­loré à la tribune.

Un dis­cours qui ne va sans doute pas ras­sur­er les jour­nal­istes et pro­duc­teurs de Canal+, préférant crier à la cen­sure sans jamais remet­tre en ques­tion une ligne édi­to­ri­ale qui n’in­téresse plus grand monde.

Voir notre infographie de Canal+ et du groupe Bolloré

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés