Accueil | Actualités | Médias | Vent de départs chez Nice-matin
Pub­lié le 27 septembre 2013 | Éti­quettes : , ,

Vent de départs chez Nice-matin

« Travailler sur le projet de réorganisation », « négocier les impacts sociaux »... Ce sont les termes employés par Frédéric Touraille, directeur général délégué de Nice Matin, pour évoquer les prochaines mesures d'économies du groupe de presse. Si aucun chiffre n'a été annoncé, les syndicats du journal, eux, redoutent « 200 départs ».

Dans tous les cas, chacun sera vite fixé sur son sort, puisque cette restructuration doit être engagée avant l'arrivée de nouveaux investisseurs, dont le groupe, déficitaire, a bien besoin (plus de 6 millions d'euros de déficit prévu pour l'année 2013).

Entre 5 et 10 millions d'euros pourraient ainsi être apportés par « deux fonds d'investissement et une entreprise spécialisée dans le numérique », selon des « sources syndicales » citées par L'Express.

Source : L'Express - crédit photo : thomasletholsen via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This