Accueil | Actualités | Médias | Une journaliste de France 5 bousculée par le service d’ordre de la CGT
Pub­lié le 21 novembre 2014 | Éti­quettes :

Une journaliste de France 5 bousculée par le service d’ordre de la CGT

Laetitia Krupa, chroniqueuse pour l'émission « Médias le mag » sur France 5, a été prise à partie par le service d'ordre de la CGT ce mardi.

Alors qu'elle tournait un reportage en marge de la manifestation des fonctionnaires à Paris, celle-ci a voulu filmer Thierry Lepaon, le secrétaire général du mouvement syndical actuellement dans la tourmente suite aux révélations du Canard Enchaîné sur le coût de la rénovation de son appartement de fonction.

Alors qu'elle s'approchait de la voiture, Laetitia Krupa et son équipe de tournage ont été bousculés par le service de sécurité de la CGT, ne désirant visiblement pas que des journalistes s'approchent du secrétaire général.

L'équipe a alors été éloignée manu militari, malgré ses protestations, alors qu'elle circulait librement en pleine rue de Paris.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This