Accueil | Actualités | Médias | Un journaliste du Monde menacé par la mafia corse ?
Pub­lié le 30 août 2014 | Éti­quettes : , ,

Un journaliste du Monde menacé par la mafia corse ?

Gérard Davet, journaliste d'investigation au journal Le Monde, a reçu une lettre de menace suite à un article concernant Michel Tomi, présenté comme le dernier parrain corse.

« La justice sur la piste du "parrain des parrains" » : ainsi est intitulé l'article en cause. Dans celui-ci, le journaliste évoque les liens supposés entre l'homme d'affaires et supposé parrain corse Michel Tomi et le président malien, Ibrahim Boubacar.

M. Tomi, à la tête d'un empire industriel en Afrique, a été mis en examen pour corruption d'agent public étranger, faux et usage de faux, abus de confiance, recel d'abus de bien social, complicité d'obtention indue d'un document administratif et travail dissimulé…

Suite à cet article, présentant la situation, Gérard Davet a été menacé directement ainsi que sa famille. « Il a reçu à son domicile une lettre de menaces, relative notamment à son travail d'investigation mené avec notre collaborateur Fabrice Lhomme sur les affaires corso-africaines », explique le quotidien du soir. Contacté par l'AFP, Gérard Davet a expliqué que les menaces faisaient référence « très précisément » à l'article du 28 mars.

Voir notre infographie du journal Le Monde

Crédit photo : Turb via Wikimédia (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This