Accueil | Actualités | Médias | Un journaliste du Monde menacé par la mafia corse ?
Pub­lié le 30 août 2014 | Éti­quettes : , ,

Un journaliste du Monde menacé par la mafia corse ?

Gérard Davet, journaliste d'investigation au journal Le Monde, a reçu une lettre de menace suite à un article concernant Michel Tomi, présenté comme le dernier parrain corse.

« La justice sur la piste du "parrain des parrains" » : ainsi est intitulé l'article en cause. Dans celui-ci, le journaliste évoque les liens supposés entre l'homme d'affaires et supposé parrain corse Michel Tomi et le président malien, Ibrahim Boubacar.

M. Tomi, à la tête d'un empire industriel en Afrique, a été mis en examen pour corruption d'agent public étranger, faux et usage de faux, abus de confiance, recel d'abus de bien social, complicité d'obtention indue d'un document administratif et travail dissimulé…

Suite à cet article, présentant la situation, Gérard Davet a été menacé directement ainsi que sa famille. « Il a reçu à son domicile une lettre de menaces, relative notamment à son travail d'investigation mené avec notre collaborateur Fabrice Lhomme sur les affaires corso-africaines », explique le quotidien du soir. Contacté par l'AFP, Gérard Davet a expliqué que les menaces faisaient référence « très précisément » à l'article du 28 mars.

Voir notre infographie du journal Le Monde

Crédit photo : Turb via Wikimédia (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.