Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Un journaliste déballe son patrimoine face à Henri Guaino

31 juillet 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Un journaliste déballe son patrimoine face à Henri Guaino

Un journaliste déballe son patrimoine face à Henri Guaino

31 juillet 2014

Temps de lecture : 2 minutes

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

Henri Guaino n’aime pas qu’on l’interroge sur ce qu’il gagne. Mais alors que ce débat revient dans l’actualité suite aux déclarations de patrimoine des élus, un journaliste de Sud Radio a tenté le coup.

Alors qu’il rece­vait jeu­di 24 juil­let le député des Yve­lines, l’an­i­ma­teur de la sta­tion a posé la ques­tion qui irrite : « Si vous n’avez rien à cacher, pourquoi ne déclarez-vous pas, ce matin sur Sud Radio, ce que vous allez déclar­er sur inter­net dans la journée ? » Agacé, Hen­ri Guaino a main­tenu ses posi­tions sur le sujet : « Parce que je n’ai rien à cacher au fisc, rien à cacher à une com­mis­sion de con­trôle, mais j’ai à cacher ce que j’ai envie de cacher à mes voisins, à mes conci­toyens, à mes amis. Franche­ment, est-ce qu’on a demandé aux jour­nal­istes de faire une déc­la­ra­tion d’intérêts ? »

Réponse immé­di­ate du jour­nal­iste : « Ah bah moi on peut le faire y a pas de soucis. » Et l’an­ci­enne plume de Nico­las Sarkozy de le pren­dre au mot, sur un ton autori­taire : « Très bien, faites le tout de suite ! Affichez ! »

« Très bien, mon apparte­ment à Paris, ma mai­son famil­iale à Bor­deaux, vous savez tous », répond l’an­i­ma­teur, con­fi­ant. « Je voudrais que tous vos col­lègues, avant de m’in­ter­roger sur les revenus des par­lemen­taires, sur les indem­nités, je voudrais que cha­cun de vos col­lègues, avant chaque émis­sion, avant d’in­ter­roger un poli­tique, dise com­bi­en il gagne, qui le paye. Vous allez voir, ça va être pas­sion­nant ! Et vous croyez que la démoc­ra­tie va y gag­n­er autre chose ? », rétorque Guaino.

« Vous, vous êtes élu, pas nous ! Vous êtes un homme pub­lic ! », lui répond l’in­ter­vieweur. Mais Guaino, sûr de son bon droit, con­clut la con­ver­sa­tion en expli­quant qu’il n’a « pas choisi de (se) désha­biller ». Fin du suspens.

Crédit pho­to : anfad via Flickr (cc)

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés