Accueil | Actualités | Médias | Michel Cardoze devient conseiller culturel de Ménard à Béziers
Pub­lié le 9 juin 2014 | Éti­quettes : , , , ,

Michel Cardoze devient conseiller culturel de Ménard à Béziers

Ancien Monsieur Météo de TF1, Michel Cardoze a été nommé conseiller culturel à la mairie de Béziers, rejoignant ainsi l'équipe de Robert Ménard, rapporte le Midi Libre.

Un parcours « improbable », comme il se plaît lui-même à le souligner. D'abord militant communiste puis journaliste à L'Humanité avant de présenter la météo à TF1, Michel Cardoze se retrouve aujourd'hui « conseiller culturel » d'un « maire élu avec le soutien du Front National ».

« Je ne partage pas toutes ses idées politiques mais lorsqu'il m'a proposé de travailler à ses côtés à l'invention d'un projet culturel, j'ai tout de suite dit oui. Parce que c'est un ami », a-t-il déclaré. Un ami avec lequel il a présenté, durant la saison 2011-2012, une émission sur Sud Radio.

Et celui-ci de conclure, au sujet de Béziers : « La culture est un beau moyen de la remettre à flot, de remettre les Biterrois en scène. »

Crédit photo : capture d'écran vidéo localeimage32 via Youtube (DR)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

0% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 0€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux