Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Un groupe d’études sur la presse à l’Assemblée

18 décembre 2012

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Un groupe d’études sur la presse à l’Assemblée

Un groupe d’études sur la presse à l’Assemblée

18 décembre 2012

Temps de lecture : < 1 minute

Michel Françaix, député de l’Oise, s’est vu confier par l’Assemblée nationale la présidence d’un groupe d’études sur la presse.

Ce par­lemen­taire social­iste est l’auteur d’un récent rap­port com­mis dans le cadre de l’examen du Pro­jet de Loi de Finances pour 2013 qui pointe les dérives du mécan­isme des aides à la presse (1,2 mil­liard d’euros en 2013 !). Dans ce doc­u­ment, pub­lié en par­tie sur Medi­a­part le 30 octo­bre dernier, Michel Françaix dénonce « le dys­fonc­tion­nement et les con­tra­dic­tions » d’un sys­tème « qui con­tin­ue à ori­en­ter l’essentiel de ses ressources vers le main­tien de mod­èles anciens indépen­dam­ment de toute réflex­ion sur leur final­ité, leur per­ti­nence et leur via­bil­ité ».

Ain­si, le rap­port dévoile les 30 plus gros béné­fi­ci­aires des aides à la presse et les mon­tants qu’ils perçoivent. Par­mi eux, les grands titres de la presse quo­ti­di­enne nationale d’information générale et poli­tique tels que : Le Monde, Le Figaro ou La Croix. À lui seul, Le Monde perçoit 16,9 mil­lions d’euros d’aide directe et postale ! Un rap­port qui, sans sur­prise, n’a pas fait la une des journaux…

Michel Françaix a lui-même demandé la con­sti­tu­tion de ce groupe de tra­vail, qu’il présente ain­si à ses col­lègues dans le cour­ri­er de propo­si­tion d’adhésion : « La survie d’une presse de qual­ité néces­site une action volon­tariste, notam­ment afin de réformer le sys­tème d’aides à la presse, lieu de toutes les inco­hérences. Dans ce con­texte, le groupe d’études con­sti­tué au sein de l’Assemblée nationale peut se révéler être un vecteur d’échanges et de ren­con­tres afin de réfléchir ensem­ble à des solu­tions viables pour aider ce secteur essen­tiel pour le bon fonc­tion­nement démoc­ra­tique. » A suivre !

Crédit pho­to : Julie70 via Flickr (cc)

Mots-clefs : , ,

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés