Accueil | Actualités | Médias | Un expert du « French bashing » à la succession du « Late Show »
Pub­lié le 12 avril 2014 | Éti­quettes :

Un expert du « French bashing » à la succession du « Late Show »

La chaîne américaine CBS a trouvé un remplaçant à sa vedette David Letterman pour son célèbre « Late Show » : Stephen Colbert, connu pour son art du « French bashing ».

Il aura la lourde tâche de remplacer un vétéran du petit écran étatsunien en 2015. Avec son émission satirique « The Colbert Report », Stephen Colbert s'est à de nombreuses reprises illustré dans la moquerie à l'égard du président français, François Hollande. Après l'affaire Julie Gayet, il avait comparé Hollande au Bachelor en s'interrogeant : « Hollande va-t-il choisir la nouvelle première dame ou cet alpha dog préférera-t-il le chien de la Maison Blanche ? »

Et lors du voyage du chef de l'État français outre-Atlantique, il avait même réussi à le piéger. Plus tard, il s'était vanté d'avoir réussi à faire croire à François Hollande qu'il parlait français : « Je ne comprenais rien à ce qu'il me disait [...] j'ai complètement entubé le président français. » Aussi, pendant la soirée, il s'était assis à côté de Michelle Obama, place traditionnellement réservée aux premières dames, en s'exclamant : « Je suis la Première dame de France. Merci. » Un gros pedigree pour la relève...

Crédit photo : capture d'écran vidéo Comedy Central via Youtube

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux