Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Ukraine : Zelensky a‑t-il délibérément trompé son peuple ?

13 septembre 2022

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Ukraine : Zelensky a-t-il délibérément trompé son peuple ?

Ukraine : Zelensky a‑t-il délibérément trompé son peuple ?

13 septembre 2022

Temps de lecture : 3 minutes

Le Berliner Zeitung est l’un des 3 principaux quotidiens régionaux de Berlin, fondé en 1945, à Berlin-est, idéologiquement de centre gauche. Il s’est illustré fin août 2022 en prenant un ton à revers de la majorité de la presse allemande sur le président ukrainien Zelensky, quasiment sanctifié de son vivant par les médias.

Berlin. Longtemps, le prési­dent ukrainien Volodymyr Zelen­sky a su ral­li­er son peu­ple der­rière lui. Pen­dant les 6 pre­miers mois, il était un héros, un leader, solide comme le roc.

Mais aujour­d’hui, de sérieuses accu­sa­tions s’élèvent à son encon­tre. Le prési­dent aurait men­ti à la pop­u­la­tion et caché les aver­tisse­ments de guerre des ser­vices secrets améri­cains avant l’in­va­sion russe.

Le silence de Zelensky est « un crime »

La célèbre dra­maturge Katery­na Babki­na accuse Zelen­sky de ne pas avoir pré­paré les Ukrainiens à la guerre immi­nente. « Ce n’est pas un oubli, ce n’est pas une erreur, ce n’est pas un mal­heureux malen­ten­du, ce n’est pas une erreur de juge­ment stratégique — c’est un crime », a‑t-elle déclaré comme le cite un arti­cle du jour­nal alle­mand Han­dels­blatt.

Sevgil Musaye­va, rédac­trice en chef du jour­nal Ukrain­s­ka Prav­da, accuse Zelen­sky de dés­in­for­ma­tion ciblée. Avant la guerre, le prési­dent aurait caché l’am­pleur de la men­ace et n’au­rait pas pris la pop­u­la­tion au sérieux. Il aurait presque « soulevé des doutes sur les capac­ités intel­lectuelles de mil­lions d’Ukrainiens ».

Zelensky responsable de « pertes humaines »

Musae­va va même plus loin : parce que Zelen­sky  aurait nég­ligé les pré­parat­ifs de guerre, il serait respon­s­able de « pertes humaines con­crètes ». Son com­porte­ment soulèverait des ques­tions pres­santes aux­quelles tôt ou tard « il fau­dra répon­dre honnêtement ».

La députée Iry­na Geraschenko accuse le gou­verne­ment de Zelen­sky d’avoir fixé de fauss­es pri­or­ités. Au lieu de pré­par­er le pays à l’in­va­sion russe et de « tri­er les col­lab­o­ra­teurs », les ser­vices secrets du SBU (Ser­vice de sécu­rité d’Ukraine, n.d.t.) auraient « chas­sé » l’ex-prési­dent Petro Porochenko.

Voir aus­si : L’Express, par­fait exem­ple de pro­pa­gande de guerre

Zelensky se justifie : nous voulions éviter la panique

Zelen­sky en per­son­ne a récem­ment jus­ti­fié (donc admis) la déci­sion de ne pas pré­par­er ouverte­ment la guerre en dis­ant qu’il ne voulait pas pani­quer son pays. Les États-Unis l’au­raient aver­ti d’une inva­sion russe à par­tir de l’au­tomne 2021, a‑t-il déclaré au Wash­ing­ton Post. Il aurait voulu éviter un effon­drement économique et garder la pop­u­la­tion dans le pays.

S’il avait dit à ses com­pa­tri­otes de faire des réserves d’ar­gent et de nour­ri­t­ure, il déclare que : « j’au­rais per­du 7 mil­liards de dol­lars chaque mois depuis octo­bre dernier ». S’il avait publique­ment partagé les aver­tisse­ments de Wash­ing­ton — plutôt que de répan­dre de pré­ten­dues con­clu­sions de ses pro­pres agences de ren­seigne­ment à effet con­traire — les investis­seurs seraient par­tis et les usines auraient démé­nagé. « Et la Russie attaquant ensuite, nous aurait vain­cus en trois jours. » Main­tenir le peu­ple en Ukraine aurait été essen­tiel pour la défense nationale.

L’Ukraine en hiver : les Russes détruisent-ils tous les conduits de chauffage de ville ?

À l’ap­proche de l’au­tomne et de l’hiv­er, l’Ukraine déchirée par la guerre sera con­fron­tée à des défis con­sid­érables. Les experts par­lent de crise du chauffage, de crise économique, de crise poli­tique. L’ar­mée russe pour­rait (?) détru­ire toutes les cen­trales élec­triques et les con­duites de chauffage de ville avant le début de l’hiv­er – afin que la pop­u­la­tion ukraini­enne subisse le froid, soit démoral­isée et s’enfuie.

De son côté, face à la grav­ité de la sit­u­a­tion, Olek­san­dr Dany­lyuk, coor­di­na­teur du mou­ve­ment des droits civiques Cause com­mune, appelle à met­tre fin aux cri­tiques de Zelen­sky. Le con­flit interne et les « chamail­leries poli­tiques qui ont à nou­veau éclaté » ne prof­it­eraient qu’à la Russie enne­mie. L’Ukraine aurait rem­porté (?) de bons suc­cès mil­i­taires et devrait con­tin­uer dans cette voie.

Source : Berlin­er Zeitung, 28/08/2022. Tra­duc­tion : AC

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés