L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Trop de cadres grassement payés chez France Télévisions

30 octobre 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Trop de cadres grassement payés chez France Télévisions

Trop de cadres grassement payés chez France Télévisions

30 octobre 2016

Temps de lecture : 2 minutes

Dans son nouveau rapport, la Cour des comptes s’est intéressée à la gestion de France Télévisions entre 2009 et 2015. Bilan : de nombreux points noirs et des réformes à engager.

Dans ce rap­port, les mag­is­trats invi­tent ain­si la direc­tion à se pencher sur « le con­tenu effec­tif des postes occupés par les salariés les mieux rémunérés de l’entreprise ». En effet, 547 salariés du groupe pub­lic perçoivent un salaire supérieur à 8 000 euros bruts par mois, dont 191 béné­fi­cient d’une rémunéra­tion supérieure à 120 000 euros annuels bruts. Aus­si, le coût total des rémunéra­tions supérieures à 96 000 euros annuels bruts s’élève à 69,6 mil­lions d’eu­ros, peut-on lire. Sur le mod­èle de ce qu’a fait la BBC, la Cour des comptes recom­mande donc à France Télévi­sions de réalis­er un audit sim­i­laire afin d’é­vac­uer ces doutes et de répon­dre à ces interrogations.

Plus loin, les mag­is­trats s’en pren­nent à la ges­tion effec­tuée par la direc­tion des ressources humaines pen­dant ces six dernières années. Une ges­tion « focal­isée sur la con­clu­sion de l’accord col­lec­tif » en 2013 mais qui aurait, en par­al­lèle, lais­sé pass­er des « pra­tiques con­testa­bles », comme le sur-encadrement. Au sein du groupe pub­lic, le nom­bre de jour­nal­istes affec­tés à des fonc­tions de coor­di­na­tion et d’encadrement est de 26 % en 2015 par rap­port aux jour­nal­istes de ter­rain. Le tout sur un effec­tif qui comp­tait, en 2014, 10 131 salariés.

Une « dis­pro­por­tion est encore plus mar­quée au sein de la direc­tion de l’information où ils atteignent 40 %, dont 149 rédac­teurs en chef ou rédac­teurs en chef adjoint », souligne le rap­port. Il y a ain­si trois fois plus de cadres chez France Télévi­sions, détenu à 100 % par l’É­tat français, que dans les autres entre­pris­es de l’hexagone…

Enfin, la Cour des comptes a égale­ment cri­tiqué la poli­tique édi­to­ri­ale des dif­férentes chaînes ain­si que le manque de ratio­nal­i­sa­tion du réseau région­al de France 3, bien­tôt voué à fusion­ner avec celui des radios France Bleu. En somme, le groupe pub­lic est som­mé d’en­gager de gross­es réformes sous peine d’être à nou­veau rap­pelé à l’or­dre par les magistrats.

Crédit pho­to : marsupilami92 via Flickr (cc)

Voir aussi

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés