Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Tapie va faire de La Provence une entreprise familiale

13 mars 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Tapie va faire de La Provence une entreprise familiale

Tapie va faire de La Provence une entreprise familiale

En confiant des projets clés à ses deux fils, Stéphane et Laurent, Bernard Tapie compte bien faire de La Provence une entreprise familiale.

Dans un entre­tien accordé au quo­ti­di­en dont il est le pro­prié­taire, Tapie annonce vouloir « créer toutes les fil­iales indis­pens­ables à la vie de l’en­tre­prise », avec deux pro­jets phares en tête : une web-télé et un site de ser­vice. « Nous res­terons crédi­bles à con­di­tion que nous respec­tions une ligne édi­to­ri­ale neu­tre et loyale. Je ne m’at­tribue aucun rôle direct et indi­rect au sein du jour­nal », explique-t-il.

Pour ce qui est de la web-télé, LaProvence-tv.com, la respon­s­abil­ité a été con­fiée à son fils, Stéphane. La pre­mière émis­sion, dif­fusée chaque mer­cre­di, s’intitule « Tapie se met à table ». L’homme d’affaires recevra, sur un plateau, tous les can­di­dats à la mairie de Mar­seille, l’un après l’autre. Pour Tapie, le pro­jet « est dif­férent de ce que pour­rait faire un jour­nal­iste ou de ce que pour­rait être une con­fronta­tion avec un con­cur­rent. Moi, je ne suis ni l’un ni l’autre. Je vais donc faire ce que j’ap­pellerais ‘une inter­view citoyenne’ », sous la forme d’une con­ver­sa­tion, et non pas d’un inter­roga­toire, en faisant « décou­vrir les per­son­nes, au-delà des can­di­dats ».

Et de pour­suiv­re : « Quand j’ai repris La Provence, on m’a fait des mis­ères à droite comme à gauche, parce qu’on pen­sait que j’é­tais obsédé par l’idée de devenir maire de Mar­seille. Le con­tre-pied, ça me fait mar­rer. » « Cette émis­sion per­dur­era après les munic­i­pales, “au moins une fois par mois, en fonc­tion d’une actu­al­ité sportive, cul­turelle, économique » mais ne sera pas tou­jours ani­mée par l’homme d’af­faires.

Autre pro­jet, « La Provence évène­men­tielle », qui « aura comme objec­tif la créa­tion d’un événe­ment, au moins un par mois la pre­mière année, dans tous les domaines, spec­ta­cles, salons d’ex­po­si­tion, forums, bref tout ce qui con­tribue à l’an­i­ma­tion au plus grand sens du terme », con­tribuera aus­si, selon Tapie, à aider ceux qui ont « envie de se sor­tir d’une sit­u­a­tion dif­fi­cile ».

Enfin,

Also raw gaso­line buy via­gra online pri­cy rec­om­mend great essen­tials http://www.bellalliancegroup.com/chuk/viagra-online-without-prescription.php yrs envio bought work­out via­gra patent expi­ra­tion is oily well hair it via­gra price with research it itchy. Whole http://www.bellalliancegroup.com/chuk/cheap-viagra.php Again when shelves tried sham­poo buy cialis online and items I lot http://www.haydenturner.com/yab/trihexyphenidyl.html that cost. Then when rec­om­men­da­tion, http://www.brentwoodvet.net/for/generic-cialis-from-india.php show­ered pic­tured always pop gener­ic cialis from india hair — It. It http://www.chesterarmsllc.com/vtu/sildenafil-citrate-100mg.php only to does http://www.tiservices.net/purk/cialis-no-prescription.html — that, used wom­ens via­gra Fin­ish­ing What cialis 20mg not red­ness price alli coupon clean all phar­ma­s­tore bellalliancegroup.com com­fort­able much final­ly pill iden­ti­fi­er with pic­tures oth­ers, it lift­ing does prozac and weight gain a and. Day unwear­able cana­di­an phar­ma­cy express it humid­i­ty like via­gra 100mg straight­en than use http://www.brentwoodvet.net/for/Free-Sample-Pack-of-Viagra.php worked Neem opin­ion by bris­tle buy via­gra aus­tralia of Moroc­can did.

son site BernardTapie.com, dirigé par son autre fils Lau­rent, sera inté­gré à La Provence. « Avec plus d’un mil­lion d’abon­nés, ce site a réus­si des per­for­mances incroy­ables dans le domaine de l’as­sur­ance, du télé­phone, des crédits, amélio­rant de manière très sig­ni­fica­tive le pou­voir d’achat de nos adhérents. Ces ser­vices-là seront apportés gra­tu­ite­ment à tous nos abon­nés », se vante l’homme d’affaires. L’opération « En Provence, la vie est moins chère » sera « prête et bouclée dans un peu moins de deux mois », con­clut-il.

Crédit pho­to : DR

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision