Accueil | Actualités | Médias | Sortie de crise à Presstalis
Pub­lié le 21 avril 2013 | Éti­quettes :

Sortie de crise à Presstalis

La crise qui touche Presstalis depuis plusieurs mois semble trouver son dénouement.

La direction de la première messagerie de presse vient de trouver un accord avec le syndicat SGLCE-CGT sur l'organisation du travail en région parisienne. Ainsi, 500 départs auront lieu en 2013 et 500 autres en 2014 (sur un effectif de 2150 salariés), soit une centaine de moins que ce qu’espérait la direction.

Pour 2013, les départs seront suivis de mesures d’accompagnement avec des reclassements internes en province ou des reconversions à la SNCF et à La Poste. Ces mesures concerneront particulièrement les plus de 55 ans. Aussi, Presstalis a obtenu la fermeture de 2 sites sur trois en région parisienne, à Gonesse et à Moissy.

Sur plusieurs mois, une trentaine de jours de grève avait jusqu’alors perturbé la distribution de la presse partout en France. Des discussions doivent encore se tenir bientôt avec les cadres des centres d'exploitation de l'UFICT-CGT.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This