Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Sondage en ligne : quand Bourdin fait l’unanimité contre lui
Sondage en ligne : quand Bourdin fait l’unanimité contre lui

18 décembre 2016

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Sondage en ligne : quand Bourdin fait l’unanimité contre lui

Sondage en ligne : quand Bourdin fait l’unanimité contre lui

Sondage en ligne : quand Bourdin fait l’unanimité contre lui

En demandant l’avis des internautes sur l’honnêteté des médias et des journalistes, Jean-Jacques Bourdin s’attendait à ce qu’il y ait débat, mais sans doute pas à une telle unanimité !

Le 13 décem­bre, l’an­i­ma­teur de RMC et BFMTV postait un sondage en ligne depuis son compte Twit­ter dans lequel il demandait aux inter­nautes : « Est-ce que les médias nous mentent ? Votez ! » Le moins que l’on puisse dire, c’est que le résul­tat fût sans appel : 91 % de oui pour seule­ment 9 % de non.

Out­re ce résul­tat, mar­quant défini­tive­ment, s’il en était besoin, la défi­ance des lecteurs et téléspec­ta­teurs envers les médias de masse, les inter­nautes n’ont pas hésité à dire ce qu’ils pen­saient noir sur blanc. Men­songe par omis­sion, hiérar­chi­sa­tion dou­teuse de l’in­for­ma­tion, manip­u­la­tion… il y en avait pour tous les goûts. « Ils sont surtout dans la prise de posi­tion plutôt que dans l’in­for­ma­tion. Les médias sont par­ti­sans et dis­til­lent une “infor­ma­tion” biaisée », explique un inter­naute, entre autres com­men­taires bien moins polis…

Des inter­nautes ont con­staté que dans sa ques­tion, Bour­din demandait si les médias « nous » men­taient, s’in­clu­ant ain­si dans la masse et se sor­tant de la caste jour­nal­is­tique, à laque­lle il appar­tient pour­tant pleine­ment. « Oui, énor­mé­ment, par omis­sion et surtout toi Jean-Jacques », répond ain­si un inter­naute. « Bour­din c’est pas un jour­nal­iste il n’a jamais infor­mé per­son­ne c’est juste un manip­u­la­teur de masse », renchérit un autre. Voilà qui est dit.

D’une cer­taine manière, Bour­din a‑t-il fait autre chose que ten­dre le bâton pour se faire bat­tre ? Quoi qu’il en soit, c’est dans ce con­texte de défi­ance général­isée qu’est né le Col­lec­tif des usagers des médias et du ser­vice pub­lic (CUSPA). Sa mis­sion sera d’intervenir dans la cam­pagne prési­den­tielle en inter­pel­lant les can­di­dats sur le plu­ral­isme des opin­ions dans le ser­vice pub­lic. Tout un pro­jet… Pour plus d’informations, con­tactez : contact@collectif-uspa.fr

Voir aussi  Bataille des matinales entre radios privées et publiques

Voir aussi : Jean-Jacques Bourdin, le pape cévenol de la « talk-radio »

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.

Emmanuel Kessler

PORTRAIT — Né en 1963 à Paris, d’un père directeur de recherche au CNRS et d’une mère qui enseignait le judaïsme, Emmanuel Kessler a eu une for­ma­tion philosophique, avant de com­mencer à tra­vailler en 1986 pour la Gazette des Communes.

Patrick de Carolis

PORTRAIT — Dis­cret, fier de ses racines provençales, n’ayant jamais caché sa foi chré­ti­enne et réputé proche de la Droite (ten­dance chi­raqui­enne) mais au cen­tre des réseaux de pou­voir (Le Siè­cle), accusé de pla­giat et pro­mo­teur de la diver­sité à France Télévi­sions, Patrick de Car­o­lis est un OVNI médiatique.