Accueil | Actualités | Médias | Sondage en ligne : quand Bourdin fait l’unanimité contre lui
Pub­lié le 18 décembre 2016 | Éti­quettes :

Sondage en ligne : quand Bourdin fait l’unanimité contre lui

En demandant l'avis des internautes sur l'honnêteté des médias et des journalistes, Jean-Jacques Bourdin s'attendait à ce qu'il y ait débat, mais sans doute pas à une telle unanimité !

Le 13 décembre, l'animateur de RMC et BFMTV postait un sondage en ligne depuis son compte Twitter dans lequel il demandait aux internautes : « Est-ce que les médias nous mentent ? Votez ! » Le moins que l'on puisse dire, c'est que le résultat fût sans appel : 91 % de oui pour seulement 9 % de non.

Outre ce résultat, marquant définitivement, s'il en était besoin, la défiance des lecteurs et téléspectateurs envers les médias de masse, les internautes n'ont pas hésité à dire ce qu'ils pensaient noir sur blanc. Mensonge par omission, hiérarchisation douteuse de l'information, manipulation... il y en avait pour tous les goûts. « Ils sont surtout dans la prise de position plutôt que dans l'information. Les médias sont partisans et distillent une "information" biaisée », explique un internaute, entre autres commentaires bien moins polis...

Des internautes ont constaté que dans sa question, Bourdin demandait si les médias « nous » mentaient, s'incluant ainsi dans la masse et se sortant de la caste journalistique, à laquelle il appartient pourtant pleinement. « Oui, énormément, par omission et surtout toi Jean-Jacques », répond ainsi un internaute. « Bourdin c'est pas un journaliste il n'a jamais informé personne c'est juste un manipulateur de masse », renchérit un autre. Voilà qui est dit.

D'une certaine manière, Bourdin a-t-il fait autre chose que tendre le bâton pour se faire battre ? Quoi qu'il en soit, c'est dans ce contexte de défiance généralisée qu'est né le Collectif des usagers des médias et du service public (CUSPA). Sa mission sera d’intervenir dans la campagne présidentielle en interpellant les candidats sur le pluralisme des opinions dans le service public. Tout un projet... Pour plus d’informations, contactez : contact@collectif-uspa.fr

Voir aussi : Jean-Jacques Bourdin, le pape cévenol de la « talk-radio »

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

9% récolté
Nous avons récolté 185,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux