Accueil | Actualités | Médias | Sipa News : un concurrent de moins pour l’AFP ?
Pub­lié le 12 novembre 2012 | Éti­quettes : , , ,

Sipa News : un concurrent de moins pour l’AFP ?

C'est Le Figaro qui nous l'apprend, l'agence de presse Sipa News, pourrait cesser son activité à la fin du mois. En cause, les difficultés financières que rencontre son propriétaire, l'agence allemande DAPD.

Selon le site du Figaro, les dirigeants de Sipa devaient annoncer ce lundi après-midi à leurs 120 salariés le probable arrêt de l'activité à la fin du mois de novembre. La faute au lâchage du propriétaire, l'agence de presse allemande DAPD, placée en dépôt de bilan en octobre dernier par sa maison-mère. Seraient concernées l'agence photo Sipa Press (en légères pertes), le fournisseur de contenus pour mobiles Sipa media (à l'équilibre) et Sipa News, une agence de presse à l'offre low-cost lancée il y a trois semaines et dont l'objectif est de concurrencer l'AFP.

« Les nouvelles de notre mort sont prématurées », « À ce jour, le groupe Sipa n'a pris aucune décision sur un éventuel dépôt de bilan de l'une ou l'autre de ses quatre sociétés », a tweetté Sipa après les révélations du Figaro tandis que son directeur général Olivier Mégean réfutait ces affirmations, reconnaissant toutefois « des difficultés avec l'actionnaire ». Affaire à suivre...

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This