Accueil | Actualités | Médias | L’AFP ouvre un bureau permanent en Corée du Nord
Pub­lié le 20 janvier 2016 | Éti­quettes : , , , ,

L’AFP ouvre un bureau permanent en Corée du Nord

Au premier trimestre 2016, l'AFP ouvrira un bureau à Pyongyang, en Corée du Nord, devenant ainsi la deuxième grande agence de presse mondiale présente dans ce pays avec l’américaine Associated Press.

D'ordinaire peu ouverte sur les médias internationaux, la Corée du Nord semble progressivement lâcher du lest en matière de communication. Mardi 19 janvier 2016, l'agence nord-coréenne KCNA a signé un accord avec l'AFP afin de permettre l'installation d'un bureau permanent dans la capitale. « Nos clients sont très demandeurs d'images en provenance de ce pays », a déclaré Emmanuel Hoog, président de l'AFP.

« L'implantation prochaine d'un bureau à Pyongyang participe au renforcement du réseau international de l'agence. L'AFP a vocation à être présente partout dans le monde afin d'assurer sa mission d'information de manière la plus complète possible, notamment par l'image », a-t-il poursuivi.

Lancée dans le courant du premier trimestre de cette année, cette antenne produira du texte, des photos et des vidéos. Deuxième plus grande agence de presse dans le monde, l'AFP compte déjà 200 bureaux dans 150 pays.

À Pyongyang, l'agence japonaise Kyodo et l'agence chinoise Chine Nouvelle ont déjà un bureau sur place.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This