Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Septembre à l’Observatoire du journalisme, le dessous des cartes en 30 jours [rediffusion]

9 octobre 2017

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Infographies | Septembre à l’Observatoire du journalisme, le dessous des cartes en 30 jours [rediffusion]

Septembre à l’Observatoire du journalisme, le dessous des cartes en 30 jours [rediffusion]

Le mois de septembre avait démarré hardiment avec une étude approfondie des médias devant la crise des migrants pendant l’été, des médias souvent promoteurs des migrations plus que véritables analystes. Nous revenions sur le même sujet le 18 en relevant la manière curieuse avec laquelle l’AFP (financée avec vos impôts) traite une partie du sujet. Un débat que nous approfondissions le lendemain en relevant les manipulations que tente la Commission Européenne désireuse « d’éduquer » les Européens.

Nous avions pub­lié le 4 notre por­trait vidéo d’Edwy Plenel, à notre con­nais­sance le pre­mier du genre sur le prophète passé du trot­skysme à l’anti-racisme obses­sion­nel. Dans un autre genre notre info­gra­phie actu­al­isée sur Math­ieu Pigasse jette la lumière sur les inter­férences entre la finance et les médias, comme le fait aus­si notre autre info­gra­phie sur le Huff­in­g­ton Post.

L’actualité améri­caine ne nous a pas échap­pé avec l’influence de George Soros comme la réponse que veut lui apporter Bre­it­bart ni les ten­ta­tives de cen­sure de Face­book ou encore la pre­mière enquête sur la main mise d’un ancien de la CIA sur les prin­ci­paux médias des Balka­ns.

Nous n’avons pas oublié la France en nous infligeant l’écoute de la nou­velle mati­nale de France Inter ou en nous intéres­sant à la nou­velle for­mule du quo­ti­di­en Présent. Sans oubli­er notre nou­velle for­mule active depuis le 6 sep­tem­bre.

Sans tout citer, ce patient tra­vail a un coût, et nous remer­cions chaleureuse­ment les dona­teurs qui nous ont ver­sé 1827 € en sep­tem­bre, ce qui cou­vre une par­tie de nos frais (60%). Nous faisons appel à vous pour le mois d’octobre, objec­tif 3000 €, pas si cher pour être infor­mé sur ceux qui nous infor­ment.

Claude Chol­let
Prési­dent

Vos dons peu­vent faire l’objet d’un reçu fis­cal de 66% : un don de 100 euros ne vous coûtera que 33 euros. Les entre­pris­es sont égale­ment éli­gi­bles au reçu fis­cal. Mer­ci de nous indi­quer votre adresse si vous souhaitez un reçu.
 Nous comp­tons sur vous pour franchir ce cap… et con­tin­uer à nous dévelop­per.

Faire un don via Pay­Pal : paypal.me/ojim


Si vous ne souhaitez pas utilis­er Pay­Pal, vous trou­verez ci-dessous notre IBAN :

FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Béné­fi­ci­aire : OJIM, 48 boule­vard de la Bastille 75012 Paris.
Par chèque à l’ordre de OJIM, 48 boule­vard de la Bastille 75012 Paris.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.

Tristan Mendès France

PORTRAIT — Petit-fils de Pierre Mendès France et neveu de Frantz Fanon, l’homme pense marcher dans les pas du pre­mier, pas peu fier d’avoir hérité d’un cos­tume trop grand pour lui.