L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Quand l’AFP fait silence sur les migrants terroristes

30 décembre 2017

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | not_global | Quand l’AFP fait silence sur les migrants terroristes

Quand l’AFP fait silence sur les migrants terroristes

30 décembre 2017

Temps de lecture : < 1 minute

[Red­if­fu­sion – arti­cle pub­lié ini­tiale­ment le 18/09/2017]

C’est l’excellent site Arrêt sur images de Daniel Schneidermann qui reprend la nouvelle que seul Ouest-France a mise en ligne : Salah Abdeslam non seulement aurait véhiculé trois des tueurs du Bataclan mais il aurait également convoyé dix autres terroristes avec l’involontaire complicité d’ONG humanitaires locales.

Une infor­ma­tion révélée au départ par le quo­ti­di­en hon­grois Mag­yar Idök con­sid­éré comme proche des autorités hon­grois­es. Reprenons Ouest France (ver­ba­tim repris d’Arrêt sur images) :

« Ces derniers s’é­taient infil­trés dans la zone Schen­gen par la fron­tière entre la Hon­grie et la Ser­bie, dis­simulés par­mi les flots de migrants. […] Le réseau pour­rait aus­si avoir prof­ité de l’as­sis­tance involon­taire des nom­breux bénév­oles qui venaient en aide aux migrants : Salah Abdeslam a séjourné à deux repris­es dans l’ap­parte­ment d’un mem­bre d’une organ­i­sa­tion humanitaire. »

Une nou­velle aus­si sen­sa­tion­nelle n’a pas été reprise ni par l’AFP ni par la presse dom­i­nante. Pourquoi ? Trois expli­ca­tions sont possibles.

  1. Elle est parue au milieu des vacances et serait ain­si passée inaperçue.
  2. L’information est venue de Hon­grie un pays qui n’a pas bonne presse chez les libéraux-libertaires.
  3. Enfin elle est défa­vor­able aux mou­ve­ments migratoires.

Aucune de ces expli­ca­tions n’est exclu­sive des deux autres et comme dit le proverbe : n’est pire aveu­gle que celui qui ne veut pas voir.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés