Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Selon que vous serez puissant ou misérable…

10 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Selon que vous serez puissant ou misérable…

Selon que vous serez puissant ou misérable…

10 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

« Selon que vous serez puis­sant ou misérable,
Les juge­ments de cour vous ren­dront blanc ou noir
».
Jean de La Fontaine, Les ani­maux malades de la peste

La leçon de la fable n’a pas per­du une ride, et c’est Éric Met­tout, directeur édi­to­r­i­al de L’Express.fr, qui le rappelle.

Selon lui, trois raisons prin­ci­pales expliquent le manque de sou­tien de la presse à Medi­a­part aux débuts de l’af­faire Cahuzac. Les deux pre­mières sont con­nues et admis­es de tous : l’ex­as­péra­tion de la pro­fes­sion face aux « inces­santes leçons de déon­tolo­gie d’Edwy Plenel » et la prox­im­ité des jour­nal­istes et des hommes poli­tiques. Jusqu’i­ci, rien de neuf.

Mais Éric Met­tout va plus loin, avec, pré­cise-t-il, une « hypothèse acro­ba­tique qui n’en­gage que » lui : « Cahuzac est social­iste et […] autant les attaques con­tre le clan Sarkozy parais­saient aller de soi, autant les accu­sa­tions à l’encontre d’un respectable (!) et respec­té (y com­pris, jadis, par ses opposants poli­tiques) père la rigueur de gauche heur­taient les con­vic­tions – je devrais dire les préjugés, défaut pour­tant réd­hibitoire dans notre pro­fes­sion ». Autrement dit : selon que vous serez de droite ou de gauche, les juge­ments du sys­tème médi­a­tique vous ren­dront blanc ou noir !

Est-ce donc une (dernière?) pudeur cor­po­ratiste qui empêche Éric Met­tout de qual­i­fi­er son « hypothèse acro­ba­tique » de con­stat, d’au­t­o­cri­tique ou, puisqu’il s’ag­it de l’af­faire Cahuzac, d’aveu ?

Source : L’Ex­press — blog Nou­velle for­mule — Crédit Pho­to : Razak via Nou­velle For­mule (cc)

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés