L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Schneidermann : « nous sommes tous des marathoniens de Boston »

20 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Schneidermann : « nous sommes tous des marathoniens de Boston »

Schneidermann : « nous sommes tous des marathoniens de Boston »

20 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Suite aux attentats de Boston, largement couverts par nos médias, Daniel Schneidermann a, dans un billet remarquable, souligné leur traitement occidentalo-centré.

Le fon­da­teur d’Arrêt sur Images recon­naît avoir été « infor­mé », « par­faite­ment infor­mé » même des événe­ments de Boston et les héros qui s’y sont illus­trés. En revanche, il regrette ne rien savoir « des blessés et des morts des atten­tats de Bag­dad qui, le même jour, ont fait 23 morts et près de 200 blessés en Irak ». « Pas grand-chose des morts du trem­ble­ment de terre iranien. Je ne sais pas s’il y avait sur place des héros, ou des enfants morts en embras­sant leurs par­ents. Per­son­ne n’a pris soin de me le pré­cis­er », pour­suit-il dans un bil­let pub­lié sur le site d’@SI.

Et ce dernier de con­stater l’emballement médi­a­tique habituel à ce genre de drame : « Rien de neuf dans cette dis­pro­por­tion des médi­ati­sa­tions. On con­naît le mak­ing of de la fab­ri­ca­tion d’une saga ici, et de l’occultation là. On sait bien le tro­pisme du sys­tème médi­a­tique US à fab­ri­quer mécanique­ment des his­toires, avec leurs faits-divers, leurs tem­pêtes et leurs car­nages. Des his­toires avec des per­son­nages solides, éton­nants, émou­vants, tout prêts pour la trans­po­si­tion ciné. »

Il con­clut : « Et on con­naît bien l’engrenage qui amène les médias occi­den­taux, appuyés sur leur batail­lon de cor­re­spon­dants et d’envoyés spé­ci­aux à Wash­ing­ton et à New York, à racon­ter ces his­toires à tous les peu­ples vas­saux, et à quelques autres. Et à nous trans­former tous, pen­dant quelques heures, en marathoniens de Boston. »

Nous ne pou­vons que saluer cette cri­tique tout à fait jus­ti­fiée à l’égard de ces œil­lères qui occul­tent bien sou­vent le reste du monde.

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo The Boston Globe via Youtube (DR)

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés