Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Roland Garros : Échec total pour l’appel d’offre de la FFT

16 octobre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Roland Garros : Échec total pour l’appel d’offre de la FFT

Roland Garros : Échec total pour l’appel d’offre de la FFT

Alors que l’on attendait, au départ, une dizaine de candidats et une lutte acharnée faisant grimper les prix, l’appel d’offre de la Fédération française de tennis (FFT) pour la diffusion du tournoi de Roland Garros a finalement été un échec cuisant.

« Nous n’avons eu que deux offres », a fait part Gilbert Ysern, directeur général de la FFT, « une d’Eu­rosport, très loin du prix de réserve (15 mil­lions d’eu­ros, NDLR), une de France Télévi­sions, en deçà de la somme qu’ils payent aujour­d’hui. » La chaîne qatarie BeIn­Sport s’est en effet dés­in­téressée de l’événement alors que la crainte était grande.

TF1 avait été la pre­mière chaine à jeter l’éponge, suiv­ie récem­ment par M6. « On va essay­er de com­pren­dre pourquoi on a per­du dix can­di­dats en route. On va revoir notre copie, on ne s’in­ter­dit rien », a rel­a­tivisé M. Ysern. Il est à not­er que la FFT, qui avait cette année divisé son offre en trois lots (l’un réservé aux chaînes gra­tu­ites, l’autre ouvert à toutes les chaînes et un troisième pour les mobiles), n’a finale­ment reçu aucune propo­si­tion d’une chaîne payante.

Cette for­mule en trois lots n’a d’ailleurs pas été respec­tée par France Télévi­sions, qui a fait une offre glob­ale « qui n’est en rien cohérente », selon Gilbert Ysern, puisque inférieure au mon­tant demandé.

Crédit pho­to : Pas­sion Leica via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision