Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Raymond Redding croit en l’avenir de la presse écrite
Publié le 

28 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Raymond Redding croit en l’avenir de la presse écrite

Raymond Redding croit en l’avenir de la presse écrite

Le médiateur du conflit entre Presstalis et le syndicat du livre, Raymond Redding, était ce mercredi 24 avril l’invité du « Buzz média Orange-Le Figaro ».

Revenant sur l’affaire qui a opposé durant des mois le dis­trib­u­teur Presstal­is aux syn­di­cats (voir notre dossier sur le sujet), le médi­a­teur Red­ding a estimé que « des actes de courage ont été fait par les deux par­ties ». Pour ce dernier, nom­mé par le gou­verne­ment pour la réso­lu­tion du con­flit, l’État s’est beau­coup impliqué dans l’affaire et « en févri­er 2013 tout le monde avait con­science que c’é­tait la survie de la presse qui était en jeu et non pas seule­ment la survie de Presstal­is ».

À pro­pos de la survie de la presse papi­er et de l’écrit, Red­ding est caté­gorique : l’écrit a encore sa place dans l’avenir. « Depuis 50 ans, le sup­port écrit était assez sta­ble et sans véri­ta­ble con­cur­rence. Main­tenant, le monde dig­i­tal boule­verse les économies », a‑t-il jugé avant d’affirmer croire à « l’avenir du sup­port papi­er car notre société a été bâtie depuis 500 ans sur ce sup­port. On ne change pas aus­si rapi­de­ment les habi­tudes. »

Aus­si, « le sup­port écrit à une valeur pro­pre qui va aug­menter encore avec le temps. Par­al­lèle­ment, son coût va aus­si aug­menter. » À côté de cela, « sur le Net vous avez de l’in­for­ma­tion en per­ma­nence et qua­si­ment gra­tu­ite­ment ». « Mais, ce qui est impor­tant est encore écrit sur papi­er », a‑t-il avancé.

Reste à suiv­re l’évolution du pas­sage au numérique et de la survie du papi­er. Ray­mond Red­ding suiv­ra cela de près, c’est cer­tain, mais con­cer­nant Presstal­is, sa mis­sion est bel et bien « ter­minée ».

Crédit pho­to : ffap.net (DR)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision