Accueil | Actualités | Médias | Quid de France 3 Régions après le redécoupage territorial ?
Pub­lié le 20 avril 2014 | Éti­quettes : , ,

Quid de France 3 Régions après le redécoupage territorial ?

La réforme territoriale est l'un des grands enjeux du nouveau Premier Ministre, Manuel Valls. Outre les conséquences administratives et politiques, cette réforme devrait, en toute logique, toucher également France 3 et son système de stations régionales.

C'est donc dans vers le cabinet de la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, que les interrogations se dirigent. Quelles seront les conséquences pour les dispositifs de France 3 Régions, qui se fondent sur la cartographie actuelle ? « Un rapport sur l’état des lieux de cette grande maison a été confié à l’ancienne directrice de France Bleu, Anne Brucy », écrit Renaud Revel sur son blog L'Express.

En attendant, le flou demeure alors que France 3 traverse, qui plus est, une fronde des chefs locaux contre l'antenne nationale.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This