Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Quand le Washington Post de Jeff Bezos (Amazon) s’attaque à La Nouvelle Librairie

15 août 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Quand le Washington Post de Jeff Bezos (Amazon) s’attaque à La Nouvelle Librairie

Quand le Washington Post de Jeff Bezos (Amazon) s’attaque à La Nouvelle Librairie

Pre­mière dif­fu­sion le 24/06/2019

La Nouvelle Librairie, située à l’emblématique 11 rue de Médicis dans le Quartier latin et dont nous avions déjà raconté les péripéties, est maintenant la cible d’un récent article de James McAuley pour le Washington Post, propriété de Jeff Bezos, le grand patron d’Amazon, première fortune américaine, environ 160 milliards de dollars avant son divorce en cours.

Une librairie au catalogue trop politiquement incorrect pour le Washington Post…

James McAuley est avant tout choqué des ouvrages que l’on peut trou­ver dans cette librairie. Il men­tionne alors dif­férents auteurs : Joseph de Maistre, “le penseur pro­to-fas­ciste” (sic) ; Jean-Marie Le Pen, le “néga­teur de l’Holocauste” ; Dominique Ven­ner, le “nation­al­iste blanc” ; et bien évidem­ment, Charles Mau­r­ras, “l’écrivain anti­sémite”, qui aurait même joué un rôle dans la mort de Léon Blum (re sic) selon le grand his­to­rien que sem­ble être ce mal­heureux McAuley.

Ce qu’il oublie de dire, c’est qu’en l’oc­cur­rence, tous ces auteurs sont aus­si ven­dus par Ama­zon, la plate­forme de son patron, et aus­si à la Fnac ! Manque d’information ou manque de sub­til­ité ?

Mais ce n’est pas fini, après aus­si quelques lignes sur François Bous­quet, le directeur de la librairie, James McAuley va longue­ment nous racon­ter les faits de résis­tance de Pene­lope Fletch­er, la librairie voi­sine du 9 rue de Médi­cis…

Mais face à laquelle, heureusement, la libraire voisine résiste

Une grande par­tie de l’article est con­sacrée à cette Pene­lope Fletch­er, une sim­ple libraire, mais pour laque­lle James McAuley sem­ble avoir une grande admi­ra­tion. Regar­dons ses faits d’armes pour com­pren­dre.

Cette voi­sine sem­ble effec­tive­ment très courageuse, elle résiste à La Nou­velle Librairie en met­tant des livres de Ruby Bridges (la pre­mière afro-améri­caine à être allée dans une école “de blancs”) en vit­rine, n’accepte pas de recevoir leurs col­is en cas d’absence, refuse de jouer la vic­tim­i­sa­tion (con­traire­ment à François Bous­quet dit l’article) et récupère même un mar­que-page don­né par un client qui avait décidé de faire un tour à La Nou­velle Librairie après être passé chez elle. On a les héros que l’on mérite…

Après ce char­mant arti­cle très « ama­zonien », le meilleur pied de nez à faire à Ama­zon, le Wash­ing­ton Post et leur très riche pro­prié­taire ? Acheter nos livres dans les librairies tra­di­tion­nelles, anci­ennes ou nou­velles. La Nou­velle Librairie, 11 rue de Médi­cis, est ouverte du mar­di au same­di de 10h00 à 20h00.

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : première audience le 7 octobre 2020

L’Observatoire du journalisme (OJIM), créé en 2012 par Claude Chollet et quelques amis, rentre dans sa neuvième année d’existence. En 230 portraits publiés, 30 infographies et plus de 4500 articles nous n’avions eu — jusqu’à présent — aucune plainte en justice. À la suite d’un article de 2018 où nous parlions du groupe Lagardère et de manière incidente sur deux lignes du porte-parole du groupe, Monsieur Ramzi Khiroun, ce dernier a porté plainte pour « injures publiques ». La première audience est fixée au 7 octobre 2020 à 13h30. Lire la suite

 

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.