Les jour­naux français ont beau­coup écrit sur la guerre mémorielle qui se joue en ce moment entre la Russie et la Pologne, notam­ment en rai­son de l’absence remar­quée du prési­dent polon­ais Andrzej Duda aux com­mé­mora­tions de la libéra­tion d’Auschwitz organ­isées à Jérusalem le 23 jan­vi­er. Si cer­tains, comme à Libéra­tion, ont sem­blé pren­dre le par­ti de la vérité his­torique, chez d’autres, notam­ment au Monde, c’est l’idéologie qui paraît pri­or­i­taire, et l’on s’est trou­vé bien embêté entre un Pou­tine générale­ment jugé coupable de tout et une Pologne gou­vernée par un par­ti « ultra-nation­al­iste » et « ultra-con­ser­va­teur » (sic).

lire plus