Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Quand Le Point copie/colle un article du quotidien suisse Le Temps

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

6 mars 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Quand Le Point copie/colle un article du quotidien suisse Le Temps

Quand Le Point copie/colle un article du quotidien suisse Le Temps

Temps de lecture : 2 minutes

À l’heure de la course à l’information, et malgré l’abondance de dépêches AFP livrées « clé en main », certains ne se donnent même plus la peine d’écrire leurs articles et de citer leurs confrères.

Mer­cre­di 2 mars 2016, Le Point indi­quait, sur son site inter­net, que le can­ton suisse de Genève avait porté plainte con­tre la cen­trale nucléaire de Bugey pour « mise en dan­ger d’autrui et pol­lu­tion des eaux ». Au-dessous du cha­peau, il était men­tion­né « avec AFP », comme les jour­naux ont l’habi­tude de pré­cis­er lorsqu’ils se sont con­tentés de mod­i­fi­er quelque peu une dépêche.

Sauf que cet arti­cle n’é­tait pas unique­ment tiré d’une infor­ma­tion de l’AFP. En effet, deux para­graphes entiers, bruts de décof­frage, ont été sauvage­ment copiés/collés à par­tir d’une brève du jour­nal Suisse Le Temps, qui n’est d’ailleurs pas cité. Un pla­giat en toute tran­quil­lité remar­qué par Jean Abbi­ate­ci, rédac­teur en chef adjoint au numérique du quo­ti­di­en suisse.

Une demi-heure plus tard, Le Point a répon­du en indi­quant que Le Temps était « désor­mais cité dans l’ar­ti­cle »… même si le texte demeu­rait inchangé et aucun guillemet ajouté.