Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don

Mot-clef

Le Temps

Censure dans les médias et sur les réseaux sociaux

L'étau se resserre chaque semaine sur la liberté d'opinion et d'expression. Pour combattre la censure il faut déjà l'identifier.

Greta Thunberg, prophétesse de l’apocalypse et icône des médias

La jeune mil­i­tante sué­doise con­tre le réchauf­fe­ment cli­ma­tique est un véri­ta­ble phénomène médi­a­tique. Alors qu’en mai 2018, sa notoriété ne dépas­sait pas sa classe d’école à l’occasion d’un con­cours d’écriture sur le cli­mat, la voilà propul­sée au rang d’icône inter­na­tionale de la défense de la planète. Si Gre­ta Thun­berg vient d’être désignée per­son­nal­ité de l’année par le mag­a­zine Time, bien peu de médias soulig­nent la démarche affairiste de son entourage et ses engage­ments poli­tiques.

lire plus

Conformisme : au royaume de Nicolas Dufour, du quotidien suisse Le Temps, les faux borgnes sont rois

Nous avons déjà par­lé du quo­ti­di­en suisse Le Temps, une sorte de Monde helvé­tique en plus bêta. Le quo­ti­di­en était déjà can­di­dat au titre envié d’article le plus ridicule de 2018. Notre excel­lent con­frère Antipresse par­lait déjà en 2016 de pressti­tu­tion pour le qual­i­fi­er. Nous emprun­tons de nou­veau à l’Antipresse un papi­er du 15 août 2019 con­sacré à la « Une » du jour­nal sur les évène­ments de Hong Kong.

lire plus

New York Times, fini de rire !

Nous vous par­lions hier 12 juin 2019 des jus­ti­fi­ca­tions de la cen­sure sous cou­vert de pro­tec­tion des bonnes mœurs et de respect de la morale dom­i­nante. Où et com­ment une jour­nal­iste du quo­ti­di­en suisse romand Le Temps appelait elle-même de ses vœux un régime « nor­mal » de cen­sure. Le quo­ti­di­en améri­cain le New York Times va un cran plus loin en annonçant qu’il ne pub­liera plus de car­i­ca­tures dans aucune de ses édi­tions.

lire plus

Éloge de la censure et du crétin suisse

Il n’y a aucune rai­son que le cré­tin­isme soit réservé à une nation. Grande nation peut pro­duire petits crétins dit un proverbe (inven­té). Mais une « petite » nation (par petite nous enten­dons par la taille, pas par le pres­tige) peut engen­dr­er de grands crétins, de sex­es divers. Nous devons à l’Antipresse l’exhumation d’un arti­cle du quo­ti­di­en suisse Le Temps du 30 jan­vi­er 2018 sous la sig­na­ture de Julie Ram­bal, sous le titre « On ne peut plus rien dire , vrai­ment ? », qui est un fleu­ron du genre. Et où la jour­nal­iste se con­va­inc gen­ti­ment de l’aspect salu­taire de la cen­sure. Vis­ite des lieux.

lire plus

Candidat au titre de l’article le plus ridicule de 2018, le quotidien suisse Le Temps et les migrants

Aimez vous les pon­cifs ? Les lieux com­muns ? L’entre soi bien con­fort­able mais morale­ment (à pre­mière vue) irréprochable ? Le con­fort intel­lectuel dont a si bien par­lé Mar­cel Aymé ? Vous devez absol­u­ment lire Éléonore Sulz­er, rédac­trice en chef adjointe du Temps, pre­mier quo­ti­di­en fran­coph­o­ne suisse ain­si que ses deux reporters, bons can­di­dats pour le titre envié d’article le plus ridicule de la presse fran­coph­o­ne, édi­tion 2018.

lire plus

Le quotidien Le Matin du groupe suisse Tamedia dans la tourmente

La presse suisse est dom­inée par deux grands groupes alé­maniques. Ringi­er dont nous soulignions la bonne san­té qua­si inso­lente et Tame­dia (Le Matin, 20 min­utes, Bern­er Zeitung, Finanz und Wirtschaft, Tag­blatt der Stadt Zürich, Tages-Anzeiger et bien d’autres). Tame­dia sem­ble en moins bonne san­té, en retard relatif dans le numérique par rap­port à son con­cur­rent.

lire plus

Avis de tempête sur les médias suisses

Longtemps les médias suiss­es ont été à l’abri des remous des dif­férents secteurs de l’information en Europe, pro­tégés par un sys­tème plutôt décen­tral­isé et par le mul­ti-lin­guisme. Même cri­tiqués pour être dans cer­tains cas le miroir de l’empire du Bien, même si la sec­tion locale de Reporters Sans Fron­tières mil­i­tait ouverte­ment pour la cen­sure, les jour­nal­istes suiss­es coulaient des jours (plus ou moins) heureux. Plus main­tenant.

lire plus

RSF pratique la censure en Suisse… et s’en félicite

Le Club Suisse de la Presse a voulu organ­is­er une con­férence sur les liens entre les « Casques blancs » syriens et les mou­vances dji­hadistes. On aurait pu croire que la branche locale de Reporters Sans Fron­tières allait encour­ager une telle ini­tia­tive allant dans le sens de l’investigation. Que nen­ni !

lire plus