Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Presstalis : Le Figaro VS la CGT
Publié le 

8 février 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Presstalis : Le Figaro VS la CGT

Presstalis : Le Figaro VS la CGT

Trop, c’est trop. Selon Le Figaro de jeudi, « le syndicat du livre SGLCE-CGT a bloqué la parution des quotidiens plus de trente fois depuis l’annonce d’un plan de restructuration de Presstalis en septembre, n’hésitant pas à user de l’intimidation physique et à détruire des journaux ».

Presstal­is, qui dis­tribue l’intégralité des quo­ti­di­en, s’était en effet engagé à sup­primer la moitié de ses (sur)effectifs sur­payés (en comp­tant les divers­es primes, entre 4 200 et 5 500 euros brut men­su­els pour les ouvri­ers, entre 5 700 et 7 100 euros pour l’encadrement, affirme Le Figaro) en trois ans, alors qu’en dix ans, le vol­ume de jour­naux à achem­iner chaque jour a dimin­ué de 25%. D’où ces grèves de dis­tri­b­u­tion qui font per­dre aux édi­teurs 300 000 euros par jour de non-paru­tion et met­tent en péril les quo­ti­di­ens les plus frag­iles comme Libéra­tion ou L’Humanité. Face aux destruc­tions de jour­naux et aux vio­lences des syn­di­cal­istes, ils n’osent pas dépos­er plainte (à cause des mesures de rétor­sion) ni quit­ter Presstal­is (un seul départ serait fatal à l’entreprise) tan­dis que les autres logis­ti­ciens sont ter­ror­isés à l’idée de rem­plac­er l’actuel prestataire donc de devoir affron­ter la colère des ouvri­ers du livre.

Très remon­té par ces révéla­tions, le syn­di­cat du livre SGLCE-CGT répond au Figaro en ces ter­mes : « Devant un tel tis­su de men­songes et tant d’inepties, nous pour­rions raisonnable­ment penser que la pre­mière salle de shoot a vu jour au 14 boule­vard Hauss­mann, siège du Figaro et que Mon­sieur Enguérand Renault, auteur dudit arti­cle, en est un mem­bre con­som­ma­teur act­if. » Serge Das­sault y est vio­lem­ment attaqué (« celui qui a été con­damné d’inégibilité »,« marc­hand d’armes », « celui qui tient un dis­cours aux relents homo­phobes »), Enguérand Renault aus­si (« vas­sal »,« chien de garde », « valet », « domes­tique » de Das­sault). Le point God­win est même atteint puisque la CGT affirme que le père du pro­prié­taire du Figaro « fut sauvé du camp de la mort de Buchen­wald par Mar­cel Paul, mem­bre du Par­ti com­mu­niste et de la CGT ».

Crédit pho­to : cap­ture d’écran site LeFigaro.fr

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision