Accueil | Actualités | Médias | Présentation du nouvel actionnariat de Libération
Pub­lié le 27 juillet 2014 | Éti­quettes :

Présentation du nouvel actionnariat de Libération

Achevée à la fin du mois, la recapitalisation de 18 millions d'euros de Libération va valoriser le quotidien à hauteur de 28 millions d'euros.

Selon PresseNews, la structure de tête, Presse média participations holding (PMPH), sera détenue par deux actionnaires : HoldCo, la société de l'homme d'affaires israélien Patrick Drahi qui sera représentée par Marc Laufer (NewsCo), détiendra 50 % des actions ; l'autre moitié du capital reviendra à Bruno Ledoux avec sa structure Bruno Ledoux holding media (BLHM).

Un niveau plus bas, la société éditrice du journal, Presse media participations (PMP), réservera 85 % de son capital à la structure de tête précédemment citée. Ainsi, Patrick Drahi, après avoir injecté 14 millions d'euros cet été, détiendra donc 42,5 % de Libération ; de même pour Bruno Ledoux, qui a injecté une dizaine de millions d'euros dans le titre depuis 2011.

Pour 4 millions d'euros, un bloc d'actionnaires minoritaires pourra se partager les 15 % restants. Celui-ci sera composé de quatre acteurs : Franck Papazian (MediaSchool Group), la famille Gerbi (fondatrice de la marque de prêt-à-porter Gérard Darel), Patrick Bensabat (Business & décision) et Michaël Benabou (actionnaire et directeur du développement de Vente-privee.com). La part des précédents actionnaires, notamment celle d'Édouard de Rothschild et Ersel, se retrouvera diluée (0,1%).

Ce nouvel actionnariat, qui place beaucoup d'espoir dans le sauvetage de la marque Libération, pourrait bien changer d'avis si le titre n'était pas bénéficiaire dès 2015.

Voir notre infographie de Libération ainsi que notre dossier : 40 ans de Libération, des maos aux bobos

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

14% récolté
Nous avons récolté 270€ sur 2.000€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Téléchargez l’application

L'Ojim sur iTunes Store