Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Pourquoi Nice-Matin aiguise les appétits

12 février 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Pourquoi Nice-Matin aiguise les appétits

Pourquoi Nice-Matin aiguise les appétits

Moribond, il y a un an, le groupe Nice-Matin a repris du poil de la bête. Au point de recueillir plusieurs offres de participation minoritaire dans son capital, détenu par les salariés.

Ver­dict début mars sur le nom du ou des can­di­dats retenus. C’est en effet à cette date que le con­seil de sur­veil­lance de Nice-Matin stat­uera sur les dif­férentes offres qui lui auront été faites. Le groupe de presse, géré sous forme coopéra­tive, a ouvert son cap­i­tal début jan­vi­er. Objec­tif : récolter du cash pour financer ses développe­ments futurs, essen­tielle­ment numérique, et, surtout, événe­men­tiel. Nice-Matin va mieux — il a été à l’équili­bre en 2015 — mais au prix d’un guichet de départ de 150 salariés. Faute d’ac­tion­naire indus­triel, le groupe n’est pas capa­ble d’as­sur­er des investisse­ments aus­si impor­tants au risque d’asséch­er une tré­sorerie qui reste frag­ile.

Six can­di­dats se sont déjà man­i­festés auprès du man­dataire Xavier Huer­tas. Trois d’en­tre eux étaient déjà en lice il y a un an lorsque Nice Matin, en dépôt de bilan, cher­chait un repre­neur. Le tri­bunal de com­merce de Nice avait à l’époque don­né la préférence à la Société coopéra­tive d’in­térêt col­lec­tif (SCIC) mon­tée par les salariés. Il s’ag­it du géant moné­gasque du BTP Mar­zoc­co qui est sur ses ter­res. En sec­ond lieu inter­vient Iskan­dar Safa. L’homme d’af­faires, qui a racheté l’im­mense domaine de Paul Ricard à Man­delieu, se ver­rait bien ajouter Nice-Matin à son porte­feuille de titres déjà com­posé de Valeurs actuelles. De son côté, Yves Jour­nel, pro­prié­taire de l’empire de clin­iques Domus, a égale­ment retiré un dossier. Nethys, la société belge qui a pris 10% de La Provence à Mar­seille en 2015, est égale­ment sur les rangs. L’i­den­tité des deux autres investis­seurs intéressés est restée con­fi­den­tielle.

Mal­gré son mode de gou­ver­nance, par nature dif­fi­cile à con­trôler par des action­naires extérieurs, l’ap­pé­tence qui se man­i­feste pour Nice-Matin ne doit rien au hasard. Allégé, en par­tie, de sa masse salar­i­ale pléthorique, le groupe a non seule­ment été restruc­turé au plan des effec­tifs, mais encore pour­rait devenir très prof­itable grâce à la mise en place d’un vrai départe­ment événe­men­tiel. Nice-Matin exploite pour l’in­stant à la marge ce créneau dans la sec­onde région la plus riche de France. La donne devrait chang­er d’i­ci le sec­ond semes­tre.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).