Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Pour Gilles Kepel, le Bondy Blog est dans la main des Frères musulmans

7 novembre 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Pour Gilles Kepel, le Bondy Blog est dans la main des Frères musulmans

Pour Gilles Kepel, le Bondy Blog est dans la main des Frères musulmans

Dans un entretien à L’Obs, Gilles Kepel, directeur de la chaire Moyen-Orient-Méditerranée à l’École normale supérieure et professeur à Sciences-Po, a mené une charge en règle contre certains intellectuels de gauche, qu’il considère comme des « idiots utiles » des islamistes.

En min­imisant le phénomène dji­hadiste, ces derniers se livrent à une « céc­ité crim­inelle » accuse-t-il. Dans son nou­veau livre La Frac­ture (Gal­li­mard), il estime que ces « intel­lectuels tétanisés par la cul­pa­bil­ité post­colo­niale » font de l’is­lam­o­pho­bie « le ressort exclusif des grandes man­i­fes­ta­tions antiter­ror­istes du 11 jan­vi­er… Proclamer “Je suis Char­lie”, c’est pour eux faire acte d’is­lam­o­pho­bie ! Cette céc­ité les con­duit à min­imiser le péril dji­hadiste de peur de dés­espér­er Molen­beek comme les com­pagnons de route du Par­ti com­mu­niste s’in­ter­di­s­aient de dénon­cer les exac­tions du stal­in­isme de peur de “dés­espér­er Bil­lan­court” ». Face au « défi mor­tel que pose le dji­hadisme à notre pays », son livre vise ain­si à dénon­cer « une par­tie de nos intel­lectuels de gauche » qui s’évertuent à occul­ter ce débat capital.

Plus loin, l’u­ni­ver­si­taire est revenu sur un entre­tien qu’il avait don­né au Bondy Blog, un média en ligne lancé en novem­bre 2015 qui se veut le porte-parole de la « France de la diver­sité eth­nique » et la « voix des quartiers sen­si­bles dans les débats qui ani­ment la société française ». À l’époque, Gilles Kepel racon­te qu’à sa grande stupé­fac­tion, « les trois jour­nal­istes chargés de m’in­ter­view­er m’ont accusé pen­dant tout l’en­tre­tien d’être islam­o­phobe ! » Et ce quelques semaines avant qu’il ne soit men­acé de mort par Larossi Abbal­la, l’homme qui avait égorgé un polici­er et sa femme à leur domi­cile à Magnanville.

Aus­si, dans l’en­tre­tien, « ils ne par­laient jamais des atten­tats et unique­ment de l’is­lam­o­pho­bie : les femmes voilées traînées par terre, la société française islam­o­phobe, etc. ». Et d’a­jouter : « J’ai com­pris depuis lors que le Bondy Blog avait été totale­ment repris en main par cette frange frériste qui a fait de l’ ”islam­o­pho­bie” son prin­ci­pal slo­gan. Pour les Frères Musul­mans, dans la mou­vance de Tariq Ramadan, comme pour Mar­wan Muham­mad (le directeur exé­cu­tif du CCIF), il y a une volon­té man­i­feste de mobilis­er cette jeunesse musul­mane en occul­tant le phénomène des atten­tats, en se refu­sant à le penser. »

Pour lui, le Bondy Blog et sa ligne édi­to­ri­ale seraient donc directe­ment con­trôlé par les Frères musul­mans avec pour mis­sion de faire de l’is­lam­o­pho­bie le seul débat autorisé. Pas vrai­ment de quoi s’é­ton­ner lorsqu’on con­naît les prismes de ce blog à l’au­di­ence réduite qui, pour­tant, est large­ment sub­ven­tion­né par des fonds publics (via l’A­gence nationale pour la cohé­sion sociale et l’égalité des chances) mais aus­si privés (comme Yahoo! ou encore le mil­liar­daire Marc Ladre­it de Lachar­rière, PDG du groupe Fimalac).

Pour en savoir plus sur le Bondy Blog

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.