Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Pour Gilles Kepel, le Bondy Blog est dans la main des Frères musulmans

7 novembre 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Pour Gilles Kepel, le Bondy Blog est dans la main des Frères musulmans

Pour Gilles Kepel, le Bondy Blog est dans la main des Frères musulmans

Dans un entretien à L’Obs, Gilles Kepel, directeur de la chaire Moyen-Orient-Méditerranée à l’École normale supérieure et professeur à Sciences-Po, a mené une charge en règle contre certains intellectuels de gauche, qu’il considère comme des « idiots utiles » des islamistes.

En min­imisant le phénomène dji­hadiste, ces derniers se livrent à une « céc­ité crim­inelle » accuse-t-il. Dans son nou­veau livre La Frac­ture (Gal­li­mard), il estime que ces « intel­lectuels tétanisés par la cul­pa­bil­ité post­colo­niale » font de l’is­lam­o­pho­bie « le ressort exclusif des grandes man­i­fes­ta­tions antiter­ror­istes du 11 jan­vi­er… Proclamer “Je suis Char­lie”, c’est pour eux faire acte d’is­lam­o­pho­bie ! Cette céc­ité les con­duit à min­imiser le péril dji­hadiste de peur de dés­espér­er Molen­beek comme les com­pagnons de route du Par­ti com­mu­niste s’in­ter­di­s­aient de dénon­cer les exac­tions du stal­in­isme de peur de “dés­espér­er Bil­lan­court” ». Face au « défi mor­tel que pose le dji­hadisme à notre pays », son livre vise ain­si à dénon­cer « une par­tie de nos intel­lectuels de gauche » qui s’évertuent à occul­ter ce débat cap­i­tal.

Plus loin, l’u­ni­ver­si­taire est revenu sur un entre­tien qu’il avait don­né au Bondy Blog, un média en ligne lancé en novem­bre 2015 qui se veut le porte-parole de la « France de la diver­sité eth­nique » et la « voix des quartiers sen­si­bles dans les débats qui ani­ment la société française ». À l’époque, Gilles Kepel racon­te qu’à sa grande stupé­fac­tion, « les trois jour­nal­istes chargés de m’in­ter­view­er m’ont accusé pen­dant tout l’en­tre­tien d’être islam­o­phobe ! » Et ce quelques semaines avant qu’il ne soit men­acé de mort par Larossi Abbal­la, l’homme qui avait égorgé un polici­er et sa femme à leur domi­cile à Mag­nanville.

Aus­si, dans l’en­tre­tien, « ils ne par­laient jamais des atten­tats et unique­ment de l’is­lam­o­pho­bie : les femmes voilées traînées par terre, la société française islam­o­phobe, etc. ». Et d’a­jouter : « J’ai com­pris depuis lors que le Bondy Blog avait été totale­ment repris en main par cette frange frériste qui a fait de l’ ”islam­o­pho­bie” son prin­ci­pal slo­gan. Pour les Frères Musul­mans, dans la mou­vance de Tariq Ramadan, comme pour Mar­wan Muham­mad (le directeur exé­cu­tif du CCIF), il y a une volon­té man­i­feste de mobilis­er cette jeunesse musul­mane en occul­tant le phénomène des atten­tats, en se refu­sant à le penser. »

Pour lui, le Bondy Blog et sa ligne édi­to­ri­ale seraient donc directe­ment con­trôlé par les Frères musul­mans avec pour mis­sion de faire de l’is­lam­o­pho­bie le seul débat autorisé. Pas vrai­ment de quoi s’é­ton­ner lorsqu’on con­naît les prismes de ce blog à l’au­di­ence réduite qui, pour­tant, est large­ment sub­ven­tion­né par des fonds publics (via l’A­gence nationale pour la cohé­sion sociale et l’égalité des chances) mais aus­si privés (comme Yahoo! ou encore le mil­liar­daire Marc Ladre­it de Lachar­rière, PDG du groupe Fimalac).

Pour en savoir plus sur le Bondy Blog

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.

Stéphane Kenech

PORTRAIT — Stéphane Kenech, ou l’histoire d’un jour­nal­iste d’images rêvant de s’ac­com­plir dans le reportage de guerre et d’in­ves­ti­ga­tion. Dans cette voca­tion en devenir, il se pas­sionne pour la Syrie au tra­vers de deux caus­es : le retour des dji­hadistes en France et la lutte con­tre le régime syrien. Par­fois au risque d’y oubli­er la déon­tolo­gie et de met­tre en dan­ger ceux qui lui font con­fi­ance.