Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Pour Ardisson, Philippe Vilamitjana est un « criminel »

28 décembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Pour Ardisson, Philippe Vilamitjana est un « criminel »

Pour Ardisson, Philippe Vilamitjana est un « criminel »

Accueil | Veille médias | Pour Ardisson, Philippe Vilamitjana est un « criminel »

Pour Ardisson, Philippe Vilamitjana est un « criminel »

28 décembre 2013

Invité de « La Nouvelle Édition » sur Canal+, Thierry Ardisson s’en est violemment pris à l’ex directeur des programmes de France 2, Philippe Vilamitjana.

« Le prob­lème, aujour­d’hui, c’est qu’il n’y a plus d’émis­sions cul­turelles sur France 2. Tad­deï, c’est très bien, mais ce n’est pas de la cul­ture. C’est du café du com­merce haut de gamme », a tout d’abord estimé l’animateur à pro­pos de la sit­u­a­tion de France 2 aujourd’hui. Après avoir con­fié qu’il avait, un jour, pro­posé une émis­sion cul­turelle à la chaîne, Thier­ry Ardis­son explique qu’il est tombé sur un os.

« Je suis tombé sur ce type qui s’ap­pelle Vil­amit­jana. À qui aucun jour­nal­iste français n’a réglé son compte. Je trou­ve ça scan­daleux. Il a mis “Le bureau des plaintes”, l’émis­sion de Tou­s­saint et Sophia Aram. Aujour­d’hui, il con­tin­ue d’être payé par nous, par la rede­vance. C’est nous qui payons », s’est-il indigné.

Après qu’Anne-Elisabeth Lemoine ait pré­cisé que ce dernier n’était plus le directeur des pro­grammes de France 2, Ardis­son a ajouté : « Il est directeur de rien du tout. Il est dans un plac­ard et con­tin­ue à être payé. C’est-à-dire qu’il n’y a pas de sanc­tion. Je l’au­rais mis à la porte sans indem­nités, vu le nom­bre d’er­reurs qu’il a faites. Si à chaque fois qu’il a pour­ri, plan­té une émis­sion, on lui avait envoyé une let­tre, il n’y avait pas de prud’hommes derrière. »

« C’est scan­daleux. J’en prof­ite pour le dire. Certes, Sophia Aram n’a pas été très maligne d’y aller, mais le vrai crim­inel dans tout ça, c’est ce type qu’ils ont fini par vir­er au bout de trois ans d’er­reurs », a‑t-il con­clu. Philippe Vil­amit­jana est-il à l’origine de tous les prob­lèmes que ren­con­tre actuelle­ment France 2 ?

Crédit pho­to : Cramos via Wikimé­dia (cc)

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés