Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Polémique après des vidéos « malsaines » sur Arte
Publié le 

6 décembre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Polémique après des vidéos « malsaines » sur Arte

Polémique après des vidéos « malsaines » sur Arte

En octobre dernier, la chaîne Arte a diffusé une étrange série de petits films d’animation ayant pour but d’expliquer la sexualité aux enfants.

Disponibles unique­ment en ligne et de 23h à 5h du matin, ces cour­tes vidéos présen­tées comme « artis­tiques » met­tent en scène une voix enfan­tine (qui est en fait la voix robo­t­isée de l’au­teur, John Deneuve) posant à ses par­ents des ques­tions sur la sex­u­al­ité.

Une sex­u­al­ité pour le moins extrême. En effet, out­re des sujets comme les seins ou le point G, on peut enten­dre la « petite fille » inter­roger ses par­ents, « Jean-Monique » et « Clara Mor­gane-Emmanuelle », sur l’an­nulin­gus, le « ass to mouth » ou encore la « gold­en show­er », pra­tique visant à uriner sur son parte­naire…

Au final, le téléspec­ta­teur qui ne fréquente pas les cer­cles artis­tiques parisiens et leurs étranges lubies en ressort on ne peut plus mal à l’aise. Un malaise qui s’est très vite fait ressen­tir dans les com­men­taires, les inter­nautes accu­sant la chaîne de pro­mo­tion de la pédophilie, de déviance mal­saine ou de sex­u­al­i­sa­tion des enfants.

Par­mi le flo­rilège de com­men­taires qui a suivi, un inter­naute dénonce : « C’est à ça que vous dépensez mon pognon bande de cre­vures… Incroy­able. » Un autre ajoute : « À ger­ber. Utilis­er la voix d’un enfant pour racon­ter ça, on est en pleine pédophilie. »

Devant cette polémique, Arte a expliqué qu’« il est urgent de rap­pel­er que cette série de films d’an­i­ma­tion est un pro­duit artis­tique. C’est un pas­tiche. Ce pro­gramme est en ligne depuis deux ans sur une plate­forme, unique­ment sur Inter­net, con­sacrée à l’art et la cul­ture con­tem­po­raine ». Et d’a­jouter que « les vidéos d’ ”Édu­ca­tion sex­uelle” de John Deneuve ne sont pas du tout prévues pour pass­er sur Arte : c’est un pro­gramme web qui n’est pas dif­fusé à l’an­tenne. Ce n’est pas parce qu’il y a “édu­ca­tion” dans le titre qu’il s’ag­it d’un pro­gramme pour enfant. La voix de “l’en­fant” dans la vidéo est en réal­ité celle “légère­ment trafiquée de l’artiste John Deneuve”, une artiste française, qui vit et tra­vaille à Mar­seille. Les textes sont une com­pi­la­tion de textes que l’on trou­ve en ligne sur Wikipé­dia et autre. »

Pour­suiv­ant sa ligne de défense, la chaîne fran­co-alle­mande souligne encore que « cette série était pour nous une manière de par­ler de pornogra­phie (la plus lucra­tive indus­trie sur le net) sans la mon­tr­er, là où beau­coup la mon­trent sans la nom­mer. C’est un détourne­ment… Nous avons mis une lim­i­ta­tion tech­nique empêchant de voir les vidéos la journée, et de les ren­dre acces­si­bles entre 23h et 5h du matin. Ce qui équiv­aut à une inter­dic­tion aux moins de 16 ans. »

Et de con­clure en expli­quant que la polémique vient en réal­ité d’Alain Soral, l’es­say­iste à la tête d’É­gal­ité & Réc­on­cil­i­a­tion, « qui en a par­lé sur Inter­net. Un arti­cle qui a depuis été repris par des cen­taines de sites ». Mal­gré les nom­breuses jus­ti­fi­ca­tions d’Arte, les inter­nautes con­tin­u­ent à dénon­cer un pro­gramme mal­sain, ce qui n’a pas empêché la chaîne de le main­tenir en ligne.

L’« art » a (sou­vent) ses raisons que la rai­son ignore…

Voir également notre dossier Le 28 d’Arte : l’actualité autrement, mais tout pareil

Dessin : © Mila­dy de Win­ter pour l’Ojim

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision