Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Patrick Drahi n’aime pas le poisson (d’avril)

18 avril 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Patrick Drahi n’aime pas le poisson (d’avril)

Patrick Drahi n’aime pas le poisson (d’avril)

18 avril 2022

Temps de lecture : 2 minutes

L’Observatoire du journalisme (Ojim) suit la tradition de la presse et publie chaque année un poisson d’avril. Les deux derniers inventaient un article bouffon du British Medical Journal (manifestement plus sérieux que son concurrent The Lancet) et un appel fictif de Patrick Drahi à soutenir Éric Zemmour au moyen d’un entretien imaginaire. L’article commençait par « En cette Saint Hugues du premier avril 2022 etc ». Personne – sauf Monsieur Drahi – ne pouvait croire à cette farce, où un journaliste de Libération menaçait en fin d’article de s’émasculer en signe de protestation.

Menaces de procédures judiciaires

Nous avons reçu par cour­ri­er AR le 11 avril une mis­sive du con­seil de Mon­sieur Drahi ain­si libellée :

Si le PDF ne s’af­fiche pas, cliquez ici.

Élections et atteinte à l’image

Il est assez bouf­fon d’invoquer l’article L.97 du code élec­toral pour divul­ga­tion de fauss­es nou­velles, il sem­ble que ce pois­son d’avril n’ait que peu prof­ité à Éric Zem­mour lors de l’élection. Il est tout aus­si bouf­fon de nous men­ac­er de procé­dures judi­ci­aires pour atteinte au droit à l’image de Mon­sieur Drahi. Bons princes, nous avons sup­primé une phrase de notre arti­cle et nous avons rajouté des lignes en gras pour soulign­er le car­ac­tère à la fois pis­ci­cole et print­anier de notre arti­cle. Notre con­seil a envoyé en ce sens notre réponse au con­seil de Mon­sieur Drahi, s’étonnant « que Mon­sieur Drahi pro­prié­taire actuel ou passé de dif­férents organes de presse, n’ait pas iden­ti­fié par la seule date de pub­li­ca­tion de l’article litigieux qu’il s’agissait d’un banal pois­son d’avril ». Mon­sieur Drahi n’aime pas le pois­son c’est son droit, nous ne lui en tenons pas rigueur mais entre tru­ites, carpes et gar­dons, nous conser­vons notre aquar­i­um avec la pos­si­bil­ité d’en déguster une fois par an un spéci­men, gril­lé, far­ci ou à la vapeur.

Voir aus­si : notre arti­cle du 1er avril 2022 mod­i­fié avec son préambule

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés