Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Patrick Cohen fait taire la voix du peuple

31 mai 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Patrick Cohen fait taire la voix du peuple

Patrick Cohen fait taire la voix du peuple

Vox populi, vox Dei ? Pas pour Patrick Cohen en tout cas. Alors qu’il animait une matinale délocalisée le 29 mai à l’hôpital Georges Pompidou, avec pour invité Martin Hirsch, il n’a pas hésité à faire taire les nombreux employés de l’hôpital qui huaient le directeur général de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Entre le peuple et ses dirigeants, le journaliste n’a pas mis longtemps à choisir.

Il est 8h20 ce 29 mai lorsque Mar­tin Hirsch, directeur de l’AP-HP (75 000 agents, 7 mil­lions de patients par an en région parisi­enne, Oise et Var), est inter­rogé en direct dans les locaux de l’Hôpi­tal Pom­pi­dou. Alors qu’il débite un dis­cours ras­sur­ant à l’an­tenne, son per­son­nel révolté pour divers­es raisons bien plus pro­fondes que le seul sujet de l’or­gan­i­sa­tion du temps du tra­vail (rythmes de tra­vail épuisant, moyens en baisse, réor­gan­i­sa­tions de ser­vice bâclées…) le chahute à l’an­tenne. La voix du peu­ple envahit l’e­space sonore, cou­vrant le patron de l’AP-HP qui con­tin­ue à dis­courir, presque décon­nec­té : “celles et ceux dont on entend les clameurs aujour­d’hui et moi, nous avons vrai­ment le même souci”.

Que fait Patrick Cohen ? N’é­coutant que son courage… il fait taire les man­i­fes­tants en leur rap­pelant qu’un respon­s­able syn­di­cal CGT pour­ra venir s’exprimer à l’an­tenne. À quoi sert la clameur en effet si un dis­cours à la radio est autorisé ? L’acte, haute­ment sym­bol­ique, a fait réa­gir Antoine Per­raud sur son blog hébergé par Medi­a­part : “le jour­nal­isme retrou­ve alors le piège et les ornières qui lui font per­dre, un peu plus chaque jour, sa créance dans l’esprit pub­lic : appa­raître en sup­plétif du pou­voir. Des pou­voirs. De tout pou­voir. Du pre­mier pou­voir à pass­er par là…”

De lui-même, Patrick Cohen (qui a récem­ment découpé sa carte de presse par sol­i­dar­ité avec une autre star de la mati­nale Pas­cale Clark) place France Inter dans la fil­i­a­tion de l’ORTF, selon le blogueur : “Patrick Cohen, vic­time d’un dis­posi­tif conçu pour dévoil­er autrui mais révélant brusque­ment soi-même, fait taire ce qui sur­git, réprime l’émeute. De sa pro­pre ini­tia­tive, il agit telles les autorités qui inter­dirent tout direct, au Quarti­er latin, au plus fort de Mai-68 : la radiod­if­fu­sion française n’est pas là pour aiman­ter mais pour chlo­ro­former”. Une réal­ité autrement plus triste, sinon désas­treuse, que la grève du ser­vice pub­lic de Radio France, menée par des jour­nal­istes priv­ilégiés alors que les castes les plus défa­vorisées, CDD et autres « bouche-trous » con­tin­u­ent à être tail­l­ables et corvéables à mer­ci.

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo France Inter

Sur le même sujet

Related Posts

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

Pascale Clark

PORTRAIT — Pas­cale Clark est jour­nal­iste sur France Inter où elle se fait par­ti­c­ulière­ment remar­quer pour sa morgue, son mépris et son par­ti pris face aux per­son­nal­ités poli­tiques de droite.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision