Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Naissance de l’Opinion
Publié le 

15 mai 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Naissance de l’Opinion

Naissance de l’Opinion

Le nouveau média auquel Nicolas Beytout travaille depuis plusieurs mois est lancé depuis mardi 14 avril 2013 à 18 heures via son site internet www.lopinion.fr

Il s’agit en réal­ité d’un bi-média. La ver­sion numérique, un site inter­net ali­men­té en con­tinu, pren­dra effet à 18h. La ver­sion papi­er, quo­ti­di­enne, atten­dra quant à elle aujour­d’hui mer­cre­di pour faire son appari­tion en kiosque, où elle sera ven­due 1,50 euros. La ligne édi­to­ri­ale sera « libérale, pro-busi­ness et européenne » et le jour­nal, qui cible les CSP+, trait­era surtout des ques­tions poli­tiques, économiques et inter­na­tionales.

Nico­las Beytout, ancien du Figaro et des Échos, reste cepen­dant très dis­cret con­cer­nant le finance­ment du pro­jet. « Cela n’a pas beau­coup d’in­térêt » avait-il déclaré à puremedias.com. Les investis­seurs, une quin­zaine, n’ont pas été ren­dus publics. Pas plus que leurs apports. « Ces investis­seurs con­sid­èrent que ce ne doit pas être le jour­nal des action­naires. Cer­tains sont plus célèbres que d’autres, donc ce sujet-là était un sujet de préoc­cu­pa­tion », assure Beytout, qui n’a guère démen­ti les noms de Bernard Arnault, de Xavier Niel ou encore de Claude Per­driel, évo­qués récem­ment.

Bey Médias, la hold­ing con­trôlant le jour­nal et sa régie pub­lic­i­taire, reste – offi­cielle­ment – détenue en inté­gral­ité par Nico­las Beytout et sa société per­son­nelle, NS Island. Cette dernière se voit même accorder un stock d’actions « assor­ties du droit de nom­mer le rédac­teur en chef du jour­nal […] et de choisir la com­po­si­tion de l’équipe de rédac­tion ».

L’Opinion compte attein­dre l’équilibre en trois ans. Com­ment ? Grâce à qui ? Le mys­tère est savam­ment entretenu.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision