Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Motion de défiance au Courrier de l’Ouest

28 février 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Motion de défiance au Courrier de l’Ouest

Motion de défiance au Courrier de l’Ouest

Les motions de défiance sont, semble-t-il, devenues monnaie courante dans la presse écrite.

Ain­si, après les déboires de Libéra­tion et les ten­sions au Parisien-Aujour­d’hui en France, c’est au tour de la rédac­tion du Cour­ri­er de l’Ouest de met­tre en garde sa direc­tion. Une motion de défi­ance signée par 78,5 % de la rédac­tion a été présen­tée mar­di soir à la rédac­tion, apprend-t-on dans un com­mu­niqué du syn­di­cat de jour­nal­istes SNJ. Celle-ci a été signée par les 79 jour­nal­istes de la rédac­tion, hors encadrement.

« Des représen­tants du per­son­nel du Cour­ri­er de l’Ouest ont déposé une motion de défi­ance à la direc­tion du jour­nal, représen­tée ce mar­di soir par Matthieu Fuchs, Jean-Paul Brunel et François Greffi­er », a indiqué le syn­di­cat, pré­cisant que « la direc­tion n’a pas pris la mesure du texte (…) et a cam­pé sur ses posi­tions, réaf­fir­mant ses choix en ter­mes de moyens humains, de man­age­ment et de ligne rédactionnelle ».

Pire : « la direc­tion a con­fir­mé le non-rem­place­ment des jour­nal­istes par­tant à la retraite (15 dans les 3 à 4 ans) et jus­ti­fié ses ori­en­ta­tions actuelles. Au bout de deux heures et demie, la réu­nion s’est ter­minée sans aucune avancée. Les représen­tants du per­son­nel ont quit­té la salle. » Les jour­nal­istes récla­maient, entre autres, une remise en ques­tion des « ori­en­ta­tions actuelles » don­nées au jour­nal par la direc­tion, « tant en ter­mes de moyens engagés, de man­age­ment que de ligne rédactionnelle ».

« À ce stade, les jour­nal­istes en vien­nent à s’in­ter­roger égale­ment sur la con­tri­bu­tion de notre titre au groupe SIPA (mai­son mère de Ouest-France, NDLR). Et l’avenir que celui-ci réserve au Cour­ri­er de l’Ouest », explique la motion.

Con­tac­tée par l’AFP le jour-même, la direc­tion du quo­ti­di­en région­al n’a pas souhaité faire de commentaires.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.

Samuel Gontier

Jour­nal­iste chez Téléra­ma, blogueur et désor­mais auteur, Samuel Gon­tier s’applique con­scien­cieuse­ment à dénich­er le “faschisme” (pronon­ci­a­tion a l’Italienne), l’Islamophobie et le racisme, SURTOUT là où ils ne sont pas.

David Perrotin

PORTRAIT — David Per­rotin a réus­si, en quelques années, à se forg­er une répu­ta­tion de mil­i­tant de gauche doté d’une carte de presse. Il est vrai que l’orientation de ses arti­cles est sans ambiguïté, tous les dis­cours et toutes les thé­ma­tiques tra­di­tion­nelle­ment asso­ciées à la droite étant sys­té­ma­tique­ment discrédités.