Accueil | Actualités | Médias | Le Monde : les piges augmentent et sont alignées sur le papier
Pub­lié le 18 février 2018 | Éti­quettes : ,

Le Monde : les piges augmentent et sont alignées sur le papier

C'est le cadeau de bienvenue de Marguerite Moleux, arrivée fin juin comme nouvelle secrétaire générale du groupe Le Monde : les pigistes voient leurs rémunérations améliorées et alignées sur le papier, ce qui constitue deux de leurs revendications anciennes.

Marguerite Moleux a travaillé en 2011 comme chargée de mission aux ressources humaines chez Danone, sous les ordres de l'actuelle ministre du Travail (plutôt du chômage) Muriel Pénicaud. Après un passage au cabinet de François Rebsamen, autre ministre du Travail sous Hollande, elle avait intégré en mai 2016 le cabinet de conseil en gestion Insigniam, basé à Londres, et participé aux réunions du groupe de travail « emploi » dans l'équipe de campagne de Macron.

Son arrivée au Monde a « permis de débloquer la situation » autour des revendications salariales des pigistes, signale un communiqué du SNJ, qui « se félicite de ce résultat positif ». Il y a de quoi : non seulement les piges web sont alignées sur celles du print (papier), au tarif notablement supérieur, mais surtout « deux augmentations (au 1er janvier 2018 et au 1er juillet 2019) [auront lieu] afin d'aligner ce montant sur celui de la pige pratiquée au magazine M, soit 80 € le feuillet ».

Les journalistes pigistes postés sont eux aussi choyés avec une réévaluation à la hausse de leurs barèmes : « 120 € sans expérience, 140 € après un an d'expérience, 160 € après deux ans » et une indemnité de transports négociable à partir de juin 2018. Reste à voir maintenant si les journalistes du Monde oseront mordre la main qui les nourrit...

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This