Accueil | Actualités | Médias | Migrants : les propos du pape déformés
Pub­lié le 22 janvier 2016 | Éti­quettes :

Migrants : les propos du pape déformés

Certains médias ont-ils modifié les propos du pape François pour faire passer la pilule migratoire ?

Dimanche 17 janvier 2016, « journée mondiale du migrant et du réfugié » oblige, le pape François était tenu de s'exprimer sur le sujet lors de l'Angelus. À cette occasion il a, entre autres, déclaré ceci : « Cari migranti e rifugiati, ognuno di voi porta in sé una storia, una cultura, dei valori preziosi; e spesso purtroppo anche esperienze di miseria, di oppressione, di paura. »

En français, cela se traduit littéralement par : « Chers migrants et réfugiés, chacun de vous porte en lui une histoire, une culture, des valeurs précieuses ; et trop souvent aussi des expériences de pauvreté, d’oppression, de peur. »

Certains médias, comme Le Point, n'ont pas hésité à déformer cette parole pour faire dire au pape : « Les migrants apportent une culture précieuse en Europe. » Ce qui, évidemment, prend un sens totalement différent.

Ainsi Le Point a utilisé cette déformation pour titrer son article, alors qu'au sein même de cet article, c'est bien la tradition originale qui est publiée.

Le site Délit d'images, qui a rapporté l'information, met donc en garde contre « ce que les médias rapportent des propos du pape, lui faisant dire ce qu’ils ont envie d’entendre pour servir leurs propres discours ou le faire passer pour ce qu’il n’est pas ».

Crédit photo : koreanet via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This